L'intérêt des Français pour la Bourse s'est grandement renforcé au premier trimestre 2020. 150 000 nouveaux venus ont en effet été recensés. Si les particuliers se tournent en très grande majorité vers les établissements bancaires classiques, le courtage en ligne est toutefois moins cher…

Un investissement risqué, mais qui peut être lucratif. Si les Français préfèrent généralement jouer la carte de la prudence lorsqu’il s’agit de leur épargne, l’année 2020, de par son contexte économique particulier, a poussé bon nombre d’entre eux à investir en Bourse. En effet, au premier trimestre, Boursorama a ouvert le même nombre de comptes-titres et de plans d’épargne en actions (PEA) que durant toute l’année 2019, rapporte Le Figaro.

Les investisseurs ont saisi l’opportunité de réaliser de bonnes affaires ; car en seulement 6 semaines (du 24 février au 3 avril), période durant laquelle les marchés se sont effondrés en raison de la crise sanitaire avant de rebondir, 580 000 particuliers ont acheté au moins l’une des 120 principales actions cotées en France, selon l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Par qui sont-ils par ailleurs passés pour réaliser leurs transactions et combien cela coûte-t-il ?

Actions : vers quel intermédiaire se tourner ?

80% de la clientèle des particuliers font confiance aux banques traditionnelles. Toutefois, les courtiers en ligne, métier d’origine de BforBank, Boursorama, Fortuneo ou encore ING, absorbent petit à petit des parts de marché. D’ailleurs, parmi les 150 000 nouveaux boursicoteurs de ce début d’année 2020, 25% ont choisi leurs services. Principal avantage ? Leurs prix. Ils sont 2 à 10 fois moins coûteux qu’au sein des établissements bancaires traditionnels !

Les autres spécialistes comme Bourse Direct ou Degiro, appliquant de faibles commissions, sont encore plus avantageux. En effet, l’ordre de Bourse est facturé 0,04% du montant.

Quant aux frais annexes, ils sont aussi plus élevés dans une banque classique…

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.