De nombreux traders en herbe ont décidé de se lancer dans l'aventure, prenant en compte un contexte très particulier. Soyez vigilants néanmoins : une erreur pourrait vous coûter très cher.
Bourse : ce qu'il faut savoir pour ne pas se faire avoir en ce momentIllustrationIstock

"Pour l'entrée en Bourse de la Française des Jeux, on avait déjà enregistré un record sur le mois de novembre. Mais le mois de mars l'a déjà fait tomber", raconte Benoît Grisoni, directeur général de Boursorama, qui évoque pour Les Echos la frénésie boursière qui saisit la France ces dernières semaines. "Dans les quelques trucs sympas à faire avec un écran quand on s'ennuie, il y a la Bourse", confirme un "ponte d'Euronext", qui n'a pas manqué de remarquer les nombreuses arrivées sur le marché.

Cette euphorie, explique le quotidien, est en partie du au krach en cours. Nicolas Chéron, responsable de la recherche marchés pour Binck décrit des "entreprises solides comme Total qui perdent jusqu'à 50%". C'est d'ailleurs lui qui alerte contre les mauvaises surprises : certains étaient heureux après avoir acheté de traditionnellement coûteuses actions pour "seulement" trois euros pièce... Avant que le tarif ne tombe à 1,50 euros. Pour ne pas y laisser son pécule, il importe donc d'être extrêmement vigilant.

Ce qu'il faut faire pour ne pas tout perdre

"Il faut tuer le mythe selon lequel on peut devenir trader en quelques heures", s'agace Claire Castanet, directrice des relations avec les épargnants pour l'Autorité des marchés financiers qui "appelle en effet les jeunes loups à la prudence", écrit le quotidien de référence en économie. Et l'institution d'alerter sur les fausses offres de formations éclairs. Il faut aussi se méfier des offres d’investissements dans les valeurs refuges, comme l'or, car elles sont souvent propices aux arnaques.

Par ailleurs, ne pensez pas que les tarifs ne peuvent pas descendre plus bas. Comme l'illustre le témoignage de Nicolas Chéron, c'est un risque réel. En outre assurez-vous de savoir gérez vos stop, la procédure qui vise à vendre vos actions de manière automatique à partir d'un certain tarifs, de sorte à ne pas tout perdre.

"Cela demande une dose de solidité et de connaissance pour oser prendre des positions pendant un marché baissier. Les néophytes ont plus tendance à entrer lorsque les marchés grimpent", s'étonne d'ailleurs Guillaume Eyssette, directeur associé du cabinet Géfinéo Demain, pour qui l'arrivée de tant de nouveaux traders débutants à de quoi surprendre.

Votre mutuelle santé au meilleur tarif ! Trouver la mutuelle adaptée à vos besoins !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.