Dishcrawl, comfort food, food swap… Ces noms ne vous disent peut-être rien mais représentent les tendances culinaires qui devraient faire parler d'elles en 2015. Petit tour d'horizon. 
©DR
Sommaire

Les papilles gustatives sont gâtées. Elles trouvent chaque année de nouvelles saveurs à tester grâce à l'inventivité de nouveaux concepts et la découverte de plats provenant de zones géographiques inexplorées. Cette année, la cuisine coréenne est à l'honneur, mais aussi le chou-fleur, qui, consommé autrement, fait son retour dans nos assiettes, alors que la pratique du "dishcrawl" donnera du lien social à nos repas. En 2015, c'est sûr, nos palais ne vont pas s'ennuyer. Voici les six tendances culinaires à ne pas louper : 

1 - Le "dishcrawl" : la tournée des Grands Ducs de la nourriture

Le "dishcrawl" trouve ses origines aux Etats-Unis dans les années 2000, en partie grâce à une femme : Tracey Lee, désireuse de lancer une communauté autour des restaurants. Une soirée, trois plats, trois endroits différents pour les manger. Voilà le principe du "dishcrawl" (un plat à la fois). C'est à Lille et à Lyon que ces rendez-vous gustatifs se sont développés en France, sous l'impulsion de quatre jeunes étudiantes qui ont lancé en 2013 leur entreprise : "1,2,3 dinner".

Il s'agit pour un groupe de personnes de manger l'entrée dans un premier restaurant, le plat de résistance dans un autre et de finir dans un dernier établissement pour le dessert. Le concept donne de nouveaux contours à la street food et permet de découvrir différentes ambiances dans une même ville. "'1, 2, 3 Dinner !' est né de l'envie de faire découvrir les restaurants d'une ville et de favoriser les rencontres, le tout pour un prix abordable permettant aux étudiants et jeunes actifs de s'y retrouver", nous explique Marion Favre, l'une des co-fondatrices. Une expérience culinaire et sociale qui dénote.

2 - Le retour du chou-fleur : râpé, en sauce, pané

En 2014, on ne parlait que du kale. Ce chou vert, rugueux et frisé n'avait pourtant pas le profil idéal pour séduire les cuisines. Pourtant, cette variété ancienne de chou s'est d'abord imposée aux Etats-Unis grâce à la promotion d'actrices connues comme Jennifer Anniston, puis par la suite en France. Mais en 2015, c'est le chou-fleur qui refait son apparition dans nos assiettes.

Rapé cru à la place d'un parmesan, rôti ou très peu cuit, il retrouve une seconde vie grâce à des recettes innovantes. Celle par exemple d'un restaurant américain où l'on sert le chou fleur avec du houmous d'amande et du pistou aux olives et aux raisins. En plus d'être bon, ce crucifère regorge de vertus. Il est riche en vitamine C et renferme des composés bioactifs ayant des effets positifs contre différents types de cancer, tels que ceux du poumon, des ovaires et des reins (pour la femme).

Le chou-fleur se déguste désormais à n'importe quelle sauce. La chef Julie Andrieu a ainsi récemment proposé, dans son émission "Les Carnets de Julie", une recette de pizza dont la pâte est composée principalement de chou-fleur ! 

3 - Le gâteau magique en version allégée

Les magic cakes, ou gateaux magiques en français, se sont emparés des cuisines des restaurants en 2013 aux Etats-unis et sont devenus une véritable tendance en 2014. Avec une seule préparation, vous réalisez trois gâteaux en un, le tout avec des saveurs délicieusement mélangées.

Et bien en 2015, on garde le concept sauf qu'on lui enlève ses glucides et ses calories superflues. De magique, la gâteau garde l'aspect, mais la nouvelle tendance est végétale, avec un cake sans beurre ni œuf pour une détox parfaite. 

4 - La cuisine coréenne détrône la japonaise

Vous ne parlez pas encore le coréen mais vous connaîtrez bientôt quelques mots grâce à l'arrivée de cette cuisine dans nos restaurants. Pourquoi va-t-elle se développer en 2015 ? Parce que c'est sain et bon.

Les légumes verts prennent une grande place dans l'assiette et sont entourés d'épices, d'oeufs, d'un peu de viande légère ou de poisson cru, de saveurs exotiques, sucrées, salées, moelleuses...

Laissez-vous tenter par le Bibimbap, le Bulgogi, le Gujeolpan ou encore le Yukhoe. Un vrai délice.

5 - La "comfort food" vous ramène en enfance

Un "aliment-réconfort" en Français. C'est le retour aux basiques, à l'enfance, au bon et au simple. Au bon plat de maman, au bonbon que l'on mangeait petit, ou au gâteau de grand-mère. On parle aussi de cuisine "doudou".

Il sera difficile d'échapper à la "comfort food" cette année tant elle touche universellement les papilles. "Les fils à maman" ou "Le club des cinq", situés à Paris, proposent cette cuisine, avec notamment un excellent babybel pané ou une crème brûlée au carambar.

6 - Le "food swap"

Né lui aussi aux Etats-Unis, comme bon nombre de concepts alimentaires, le "food swap" est arrivé en Europe fin 2014. Et il devrait trouver facilement sa place cette année dans l'Hexagone. Le concept est très simple : il s'agit d'échanger des plats concoctés par vos soins avec d'autres cuisiniers amateurs.

En tout, c'est une quarantaine de personnes qui se réunissent dans un endroit et procèdent à ce troc d'aliments tout en prenant le temps de la discussion autour d'un verre.

En France, le premier grand rassemblement de ce genre a été organisé lors du dernier Salon des Saveurs, en novembre 2014, avec un certain succès. Il n'y a plus qu'à vous laisser tenter. 

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.