Qui n'a jamais eu le porte-monnaie saturé de pièces rouges ? Fort heureusement, il est possible de gagner un peu d'argent à l'aide de ces centimes si encombrants. Quelques conseils.
Vous ne savez pas quoi faire de vos petites pièces ? Voilà comment en tirer profit

Pas besoin d’être riche comme Crésus pour se perdre dans un océan de pièces rouges. Certes, ces derniers - longs ! - mois, les centimes n’ont pas eu la cote. Après tout, coronavirus Covid-19 oblige, les Françaises et les Français ont très largement privilégié les paiements par cartes — réputés plus sûrs et davantage à même de freiner l’épidémie. En pratique, ainsi que l’expliquait Planet à l’époque, il n’apparaît pas particulièrement risqué de payer à l’aide de billets ou de pièces de monnaie. Ces dernières seraient même plus sûres que leurs rivaux de papiers. Un avantage de plus pour elles, donc.

Force est de constater, en effet, que les pièces de monnaies - quelque soit leur valeur initiale - présentent un certain nombre d’atouts. Dans certains cas très spécifiques, précédemment évoqués dans nos colonnes, une pièce de quelques centimes peut rapporter des dizaines, sinon des centaines d’euros. Pour certains modèles de deux euros, la somme peut grimper plus encore. Mais attention ! La numismatique - littéralement, l’étude des monnaies ("numisma" signifie "pièce de monnaie" en latin) et des médailles - permet de gagner gros… À condition de savoir ce que l’on fait.

Pièces de monnaie : quelques conseils avant de se lancer 

Si, vous aussi, vous souhaitez investir dans la pièce - ancienne ou moderne, d’ailleurs -, il vous faudra faire attention à tout un panel de détails. Le plus important d’entre eux, souligne Les Echos dans sa rubrique "Investir", c’est l’état du produit que vous proposez à la vente ou envisagez d’acquérir. 

"Le marché tient de plus en plus compte de l'état de conservation de la pièce. Elle doit être à ‘fleur de coin’, c'est-à-dire comme sortie directement de frappe, ou au moins superbe pour prétendre à atteindre des sommets", explique Claude Burgan, expert numismate, à nos confrères. Le métal, quant à lui, est secondaire. Concentrez-vous donc sur les modèles rares et bien conservés…

Sans aller jusque là, cependant, sachez qu’il est possible de gagner un peu d’argent avec des pièces rouges ou jaunes tout ce qu’il y a de plus communes. Nos conseils en diaporama.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.