Istock
La scène, surréaliste et dramatique, se passe en Allemagne. Un restaurant s'est transformé en antichambre de l'enfer après que plusieurs clients aient ingéré à leur insu du champagne dans lequel aurait été ajouté de l'ecstasy. Une personne est décédée.

Samedi 12 février 2022, un terrible drame s’est déroulé dans un restaurant cossu de Weiden, en Bavière, dans le sud de l’Allemagne.

Ce soir-là, un groupe d’amis commande un repas, accompagné d’une bouteille de 3 litres de champagne. Ce sont des habitués, et ils trinquent même avec le gérant de l’établissement. Mais après quelques gorgées, la soirée tourne au cauchemar. Les hôtes, pris de violentes douleurs au ventre, se tordent à même le sol, d’autres vomissent. C’est la panique générale dans le restaurant.

Huit personnes, cinq hommes et trois femmes, âgés de 33 à 52 ans, sont emmenés d’urgence à l’hôpital. Sur place, des analyses sont pratiquées et révèlent l’impensable. Les victimes ont une quantité importante d’ecstasy dans le sang.

Plus tard dans la nuit, un homme de 52 ans succombe.

Qui est responsable ?

Une enquête est ouverte pour homicide involontaire. Les rescapés rapportent que le champagne qu’ils ont bu à table avait un gout suspect, chimique. Pour les enquêteurs, il ne fait aucun doute : ils ont été empoisonnés. Le champagne frelaté était trafiqué. Mais par qui ? Et pour quelle raison ? Les employés étaient-ils au courant ?

L’enquête pour « homicide involontaire », « coups et blessures et infractions à la loi sur les narcotiques » doit permettre de le découvrir.

Selon les premières informations recueillies par les enquêteurs, aucun des convives n’aurait volontairement versé la drogue dans le champagne. L’un des hôtes a même filmé l’ouverture de la bouteille.

"Le canal de vente va être soigneusement examiné", a déclaré le Procureur à la presse allemande. Selon lui, il est tout à fait possible que la bouteille ait été ouverte, puis refermée après que l’on y ait ajouté la substance toxique.

Lundi 14 février 2022, le pronostic vital des 7 autres victimes n’était plus engagé. Mais tous les participants demeurent profondément choqués par le drame. La ville de Weiden est endeuillée, a affirmé son maire Jens Meyer dans la foulée.

Le restaurant incriminé a depuis fermé ses portes.

Vidéo du jour