Un taux de rendement trop élevé peut faire de vous la prochaine victime des faux livrets bancaires. Avant de souscrire, vérifiez qu'il ne s'agit pas d'une arnaque...
IllustrationIstock

Arnaque aux faux livrets bancaires : un rendement élevé

5 à 8% de taux de rendement ! Si un placement bancaire aussi lucratif vous est proposé, soyez prudent. Souvent, les faux livrets bancaires sont présentés comme des alternatives beaucoup plus rentable que le Livret A. Déjà en 2016, un communiqué de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) mettait en garde contre ce phénomène alors en augmentation.

Pour réaliser leurs méfaits, les escrocs sollicitent les épargnants par téléphone ou courriel. Après le démarchage illicite, ils proposent aux consommateurs de souscrire à des placements avec des rendements élevés. Une fois le client intéressé par ce faux produit d’épargne, il lui est demandé de communiquer ses données bancaires et de réaliser un premier versement par virement.

L’objectif de l’escroc est d’inciter la victime à verser une importante somme d’argent dès l’ouverture du livret bancaire... Dès lors que le compte de l’arnaqueur est crédité, ce dernier devient alors injoignable, disparaissant avec l’argent.

A lire aussi : Cannabis, parmesan… Ces placements complètement farfelus, mais rentables !

Arnaque aux faux livrets bancaires : les règles de vigilance

L’ACPR rappelle aux particuliers certaines règles de vigilance avant de réaliser un investissement. Les sociétés proposant des produits financiers doivent être autorisées à le faire. Il est donc nécessaire de vérifier qu’elles dispose d'une telle habilitation.

Le régulateur bancaire souligne également dans son communiqué que "tout placement offrant une rémunération sensiblement supérieure à celle des produits d’épargne courants doit être un signe d’alerte".

Enfin, il faut prendre le temps d’étudier attentivement tous les documents fournis avant d’envisager d’effectuer un premier versement. Pour éviter les déconvenues, l’ACPR explique que "les informations communiquées doivent être claires et compréhensibles". Et rappelle l’adage : "n’investissez que dans ce que vous comprenez".

Des moyens sont mis à dispositions des victimes. Elles peuvent déposer une plainte mais aussi contacter "Info escroquerie" au 0811 02 02 17 ou réaliser un signalement sur le site Internet www.internet-signalement.gouv.fr.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.