Effectuer des placements en vue de générer des revenus complémentaires peut être judicieux. Surtout pour préparer votre retraite. Encore faut-il savoir à quel moment de vie est-il opportun de placer vos économies et sur quel produit d’épargne ?

Selon si vous avez la trentaine, la cinquantaine ou la soixantaine, le fait d’épargner ne doit pas être appréhendé de la même manière. Des choix différents doivent être effectués afin de faire fructifier votre épargne. L’objectif étant de vivre au mieux une fois l’âge de la retraite atteint.

Si vous avez entre 30 et 40 ans

Selon Le Figaro, nul doute que plus vous investissez jeune, plus vous pouvez vous permettre de placer votre argent (tout du moins, l'argent dont vous n'avez pas besoin pour vivre au quotidien) dans des produits plutôt risqués. Lesquels, en contrepartie, peuvent également s’avérer particulièrement rentables. C’est ce que l’on appelle : des produits volatiles. Résultat : la trentaine constitue la période de vie idéale (si vos moyens vous le permettent) pour investir dans des supports risqués mais rentables tels que les actions, ou les compte-titres ordinaires (OPCVM, Sicav et FCP). L’idée étant néanmoins de moduler cette prise de risque en agrémentant ces placements par des investissements moins dynamiques mais beaucoup plus sûrs. C’est le cas du PEA, du PEE, ou bien encore de l’immobilier locatif. N’hésitez donc pas, à cet âge, à jouer la carte du multisupport et à varier votre portefeuille avec des placements volatiles et d’autres nettement moins.

Si vous décidez d’épargner à partir de 45 ans

La règle est simple, rappelle Le Figaro : il n’est jamais trop tard. Pour autant, si vous souhaitez commencer à épargner, mieux vaut (majoritairement) miser sur des investissements sécurisés tout en continuant à doper votre épargne au travers de placements plus dynamiques comme les actions. Si les rendements des contrats d’assurance vie essentiellement composés de fonds euros se révèlent peu rentables actuellement compte tenu de l’inflation notamment, ceux de la pierre-papier (comprenez : des SCPI), continuent d’offrir de belles perspectives. C’est également le cas des locations meublées. N’hésitez pas non plus à placer vos économies dans des plans d’épargnes tels que le Perp, le Perco, ou encore les contrats Madelin.

A partir de 60, 65 ans

Publicité
L’heure de la retraite a sonné. C’est le moment de récolter (mais surtout de profiter) des fruits de votre épargne. Rente viagère, PEA, locations, retrait partiel d’assurance vie, vente de biens… Qu’importe… L’idée consiste à récupérer au mieux l’argent que vous avez placé au fil des décennies. Seul impératif : bien appréhender la fiscalité qui sera appliquée au moment de la vente ou du retrait.

En vidéo - Idées de placements: Le point sur le marché du pétrole

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet