Cela ne fait aucun doute, notre soleil n'est pas à l'abri. Lors de la 234e assemblée de la société astronomique américaine, les scientifiques ont fait part d'une alarmante constatation : la venue prochaine d'une tempête solaire…
IllustrationIstock

Un scénario catastrophe. Selon des scientifiques américains, les super éruptions stellaires, ne concerneraient pas seulement les jeunes étoiles très actives. Cela signifie donc que les plus anciennes, comme notre soleil, pourraient subir ce phénomène. Conséquence directe de l’accumulation de l’énergie sur la surface du soleil, une éruption solaire peut durer de quelques minutes à quelques heures.

Cette effrayante annonce a été faîte à l’occasion de la 234e assemblée de la société astronomique américaine, qui s’est tenue à Saint-Louis, rapporte Cnews.

Eruption solaire : une tempête pourrait bientôt avoir lieu

D’après les conclusions des scientifiques qui s’appuient sur les cycles d’éruption, la prochaine période à risque pourrait survenir en 2023 et 2024. C’est en étudiant de très près les structures de 43 étoiles dont l’âge approche de celui de notre soleil (4,6 milliards d’années), via le télescope spatial Kepler, qu’ils sont parvenus à ce résultat : les super éruptions stellaires peuvent toucher - dans des cas plus rares que les jeunes étoiles où cela peut se produire plusieurs fois par semaine - des étoiles à la longévité plus élevée.

Probabilité concernant notre soleil ? Tous les quelques milliers d’années. Cela ne devrait donc logiquement pas nous inquiéter. Pourtant, nous ne somme pas à l'abri, car la dernière, s’est produite il y a 1 000 ans. Si "elle a fait peu de dégâts, les gens ont dû voir une immense aurore boréale se dessiner", dévoile Yuta Notsu, le scientifique qui a conduit l'étude.

Or, aujourd’hui, le scénario serait totalement différent et les conséquences, bien plus importantes…

En vidéo : Une tempête solaire en accéléré

Vidéo : Une tempête solaire en accéléré

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.