Vous vous apprêtez à partir à la retraite ? Soyez vigilants ! La dernière année, la formule de calcul de vos droits change. Explications.
Sommaire
Trimestre de retraite : le saviez-vous ? Les règles changent... La dernière année !Istock

Qui n’a pas hâte de partir à la retraite ? Il n’est pas difficile de comprendre combien la cessation d’activité peut faire envie, après des années passées à s’échiner pour gagner son pain quotidien. C’est pourquoi il arrive parfois que d’aucuns se pressent, alors qu’approche l’âge fatidique ; la date à partir de laquelle il est théoriquement possible de liquider ses droits. Pourtant, s’il est bien un moment où il faut prendre son temps, c’est à la fin ! Le choix de la date de départ est susceptible d’influencer considérablement le niveau de la pension à laquelle les retraités auront droit à l’avenir. 

Ainsi, repousser son départ peut s’avérer très rentable - ne serait-ce qu’en permettant de contourner les malus auxquels certains sont confrontés. Mais ce n’est pas l’unique raison pour laquelle il faut être vigilant à l’approche du départ. Loin s’en faut ! Il faut aussi garder en tête qu’une fois arrivée la dernière année, les règles changent. Potentiellement plus que vous ne l’aviez initialement imaginé.

Départ à la retraite : ce qui change quand survient la dernière année

Dans le privé, l’acquisition de droits à la retraite dépend moins du temps travaillé que de l’argent cotisé, rappelle Dominique Prévert, associé chez OptimaRetraite, pour Le Monde. Cela signifie qu’il est théoriquement possible d’acquérir plus de trimestres de retraite en un an qu’il n’y a de trimestres civils dans l’année. A condition, bien sûr, de gagner davantage que le plafond pour obtenir quatre des précieux trimestres ! Cependant, tout ceci change la dernière année.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.