Vous souhaitez savoir si vous êtes concernés par la réforme des retraites ? La première version du simulateur de retraites lancée ce jeudi 19 décembre par l'exécutif peut vous le permettre.
Retraites : à quoi va ressembler le simulateur du gouvernement ?IllustrationIstock

Quel sera l’impact de la réforme sur votre retraite ? Après de longues réclamations de la part des députés, le simulateur officiel du gouvernement, mis en place ce jeudi 19 décembre, vous permettra de le savoir. A terme, chaque Français aura en effet la possibilité de connaître les conséquences du système universel par points sur sa situation personnelle.

La première version est cependant très limitée. En effet, mise à part la difficulté technique, certains paramètres de la réforme demeurent à l’heure actuelle inconnus. Les discussions entre l’exécutif et les partenaires sociaux doivent d’ailleurs reprendre ce mercredi.

Objectif de ce simulateur ?Contrer les outils lancés par différents syndicats dont les résultats seraient inexacts, du fait de détails encore incertains. Début octobre, lors d’un déplacement à Rodez, Emmanuel Macron avait d’ailleurs alerté contre ces simulateurs :"Quand je vois parfois des simulations qui sont faites par des journaux ou des gens qui font des sites, c’est de la pipe complète".

Ce à quoi à surenchéri le Premier ministre, le 14 décembre dernier, au Parisien."Tous les simulateurs de retraite que vous voyez traîner sont faux. Celui du gouvernement devrait être pratique et efficace : « On est en train de le construire, ce n’est pas facile. Il faut que toutes les hypothèses, toutes les données soient stabilisées"

Simulateur retraite : à quoi sert-il ?

D’après l’Opinion, il permettra pour le moment de savoir si une personne sera concernée par la réforme des retraites et "quelle partie de sa carrière sera calculée selon les anciennes règles et quelle partie le sera avec les nouvelles", en fonction de :

  • son année de naissance
  • la date de début d’activité professionnelle
  • des différentes caisses dans lesquelles elle a cotisé

Lors de sa présentation, Edouard Philippe a évoqué l’exemple de la génération 1975 qui prendra sa retraite en 2037. Il a précisé qu’elle aura "70% de sa retraite calculée selon l’ancien système".

Le simulateur ne traitera pas l’ensemble des cas particuliers. Il propose dans un premier temps une trentaine de cas type. "Les équipes du haut-commissaire aux Retraites s’en occupent. Je leur ai demandé de faire un maximum de cas types, par exemple : "je suis professeur dans la fonction publique, j’ai 50 ans et trois enfants, quelle sera ma retraite demain" ? Ces cas types, je les veux avant le 18 décembre", avait assuré le locataire de Matignon.

Un outil plus complet et personnalisé devrait en revanche être accessible en 2020.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.