Ecouter l'article :

La retraite récompense le travail de toute une vie. Il est donc important que vous bénéficiez de tous vos droits.
Retraite : comment vérifier que le calcul de ses points est juste ? Istock

Pour connaître le nombre de points dont vous disposez, vous devez vous rendre sur le site www.agir-arcco.fr et accéder à votre espace personnel. Vous pourrez alors voir combien de points vous avez acquis tout au long de votre vie. Les périodes d’inactivités et de chômage sont également consultables, explique Le Progrès.

Il y a deux types de points, les premiers sont ceux acquis lors de vos périodes de travail. C’est l'Agirc-Arrco qui fixe ce nombre de points auxquels vous avez droit en se basant sur le salaire que vous touchiez. Ensuite, on trouve les points que vous avez obtenu lorsque vous étiez au chômage ou en inactivité. Ce sont les déclarations de Pôle Emploi et anciennement de l’Assedic qui fixent le nombre de points auxquels vous avez droit. Le fait d’être au chômage ou en période d’inactivité pour diverses raisons (maladie, maternité, accident), ne provoque pas un arrêt total du cumul des points. 

Vous ne devriez donc pas constater une absence ou un très faible nombre de points lors d’une période de vie où vous avez pu être au chômage ou avez dû arrêter de travailler pendant une longue période. 

Les périodes de chômage permettent aussi d'accumuler des points

Le Progrès invite ses lecteurs à être particulièrement vigilants sur toute la période précédant l’année 1976. Avant cette date, l'entreprise dans laquelle vous exerciez n’adhérait peut-être pas à l'Arrco. Les points auxquels vous avez droit n’ont peut-être pas été pris en compte. Vous pouvez les récupérer gratuitement en présentant une preuve de votre activité à cette époque comme un bulletin de salaire. 

Pour conclure, soyez simplement attentif aux incohérences qui pourraient vous sauter aux yeux. Une très forte baisse des points dans une période où vous étiez en activité est souvent un signal d’alarme.

Vidéo : Baisse du niveau de vie des retraités : à qui la faute ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.