INTERVIEW. Certains arbitrages effectués durant votre carrière peuvent avoir une incidence sur le calcul de votre future pension retraite. Florence Legros, économiste et directrice générale d'ICN Business School, nous livre ses conseils pour les éviter.
Retraite : ces décisions qui pourraient vous faire perdre beaucoupIllustrationIstock

Vous l’ignorez peut-être, mais "vos choix de carrière tout comme votre agilité sur le marché du travail peuvent, paradoxalement, jouer en votre défaveur". Comme le pointe l’économiste Florence Legros dans nos colonnes, "de nos jours, les actifs ne réalisent plus l’ensemble de leur parcours professionnel dans une seule et même entreprise. Si d’un côté, on parle de souplesse et de carrière multiple, le mille-feuille français de régime de retraite n’incite pas réellement à cette stratégie". En effet, "vos décisions de carrière, en l’absence de régime unique, peuvent impacter votre future pension retraite. Prenons par exemple une infirmière qui commence une carrière dans le privé, puis décide de passer en libéral quelques années après, avant de rejoindre le secteur hospitalier (fonctionnaire). Ce choix est une très mauvaise combinaison en termes de retraite. Même constat pour les professeurs d’université qui débutent une carrière dans le privé et la termine dans le public. Vous ne cumulez dans ces cas que des morceaux de régimes. Il sera donc difficile d’atteindre le seuil des 25 meilleures années, servant au calcul d’une future pension", explique la directrice générale d’ICN Business School.

Cumul des régimes de retraite : pourquoi il ne vaut mieux pas commencer une carrière dans le privé

Vous entamez votre carrière dans le secteur privé, avant de rejoindre le public ? "Vos 25 meilleures années seront revalorisées au taux de croissance des prix et non des salaires. Si vous liquidez votre retraite 20 ans après, cela signifie alors que votre dernier salaire dans le privé sera revalorisé en fonction des prix et correspondra donc à un ancien salaire du privé", prévient la spécialiste. "En revanche, si vous commencez dans le public et partez ensuite dans le privé, votre meilleur salaire du privé datera du mois dernier et ressemblera ainsi à un salaire 2021." Cette combinaison de carrière est beaucoup plus lucrative. "C’est en ce sens que le passage au régime universel voulu par la réforme des retraites est un bon point. Il devrait permettre d’effacer les pénalités de passage d’un régime à un autre."

Qu’en est-il en revanche des décisions prises à l’arrivée des enfants ?

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.