Votre employeur souhaiterait vous mettre à la retraite, mais vous ne voulez pas partir. A-t-il le droit de vous y forcer ? Éléments de réponse.

Parce que le départ à la retraite est parfois vécu comme une violence, certains continuent de travailler. Mais jusqu'à quel âge ? Peut-on, théoriquement, travailler sans jamais s'arrêter ? Force est de constater que, en France, il n'est jamais interdit d'exercer son activité professionnelle. Par conséquent, un salarié pourrait donc décider de travailler aussi longtemps qu'il le souhaite.

Sous réserve, bien sûr, d'avoir l'accord de son employeur.

En effet, rapporte le journal spécialisé Notre Temps, un employeur est en droit de forcer un salarié à prendre sa retraite. Cependant, il ne peut la faire sans respecter un certain nombre de conditions, poursuivent nos confrères. Ainsi, il est obligé d’attendre les 70 ans du travailleur ou de la travailleuse qu’il entend pousser vers la sortie, comme le dispose l’article L 1237-5 du Code du travail. En outre, il sera obligé de respecter un préavis, dont la durée exacte est calculée en fonction du temps que la ou le salarié aura passé dans l’entreprise. Enfin, il lui faudra aussi verser une indemnité de mise à la retraite. Là encore, le montant exact est sujet à évolution.

Indemnités de mise à la retraite : combien pouvez-vous espérer gagner ?

Le calcul de l’indemnité de mise à la retraite répond lui aussi à des règles précises. Quoiqu’il arrive, son montant ne saurait être inférieur à un quart de mois de salaire par année d’ancienneté pour les dix premières. Si la ou le travailleur a passé plus de temps au sein de la société, le ratio évolue : à compter de la onzième année, c’est un tiers de mois de salaire qui s’ajoutent à chaque mois passé à travailler pour l’entreprise. Y compris en cas d’année incomplète.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.