INTERVIEW. Michelin, Sodexo, Accor… En raison de la crise sanitaire et économique actuelle provoquée par le coronavirus, les grands patrons baissent leur salaire de leur propre chef. Le mouvement devrait-il être suivi par les hauts fonctionnaires ? Oui, selon Eudes Baufreton, directeur de l'association Contribuables Associés. Voici pourquoi.
Crise économique : les hauts-fonctionnaires doivent-ils baisser leur salaire en guise de solidarité ?IllustrationIstock
Sommaire

"Demandons aux hauts fonctionnaires d’être solidaire dans la crise du coronavirus". L’association Contribuables Associés appelle à la solidarité des hauts fonctionnaires avec les artisans, commerçants, professions libérales et TPE.

Elle dénonce d’ailleurs leur silence, alors que le gouvernement multiplie les aides exceptionnelles, pour tenter de sauver les entreprises françaises. Car la crise sanitaire provoquée par le Covid-19 a engendré une crise économique, en mettant quasiment la France à l’arrêt. Un fonds de solidarité a ainsi été créé afin d’aider les acteurs économiques et de permettre le financement des mesures de chômage partiel.

Dans le privé, nous assistons pour la première fois à un mouvement massif inédit : la baisse volontaire des salaires des grands dirigeants d’entreprises par solidarité avec leurs salariés.

[node:covid-19-france]

Crise économique : les patrons incités à réduire leur salaire de 25%

Beaucoup semblent en effet avoir suivi les recommandations de L'AFEP, l'association française des entreprises privées, regroupant les dirigeants des 110 plus grandes entreprises privées françaises. Dans un communiqué publié le 29 mars dernier, l’organisation patronale demande "aux dirigeants mandataires sociaux qui sont restés à leur poste ou qui sont en télétravail de réduire d'un quart (-25%) leur rémunération globale qui leur sera versée en 2020 pour la durée où des salariés de leur entreprise seront en chômage partiel".

L’association précise que "ces rémunérations non payées seront versées à des actions de solidarité nationale en relation avec le Covid-19".

Nombreux sont les patrons à avoir entendu cet appel, qu’ils aient ou non eu recours à ces mesures de soutien. Parmi eux, nous pouvons citer les entreprises Sodexo, Fiat, Disney, Michelin, accor ou encore Boeing. Pour Eudes Baufreton, "c’est une très bonne initiative, une preuve de bon sens. Ils se rendent compte que dans un tel contexte, il est nécessaire de partager. C’est un bel acte de solidarité", confie-t-il à Planet.

Quid de la solidarité dans les rangs de la haute fonction publique et dans les Autorités Administratives Indépendantes ?

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.