La crise sanitaire du coronavirus devrait engendrer une lourde récession mondiale. D'après un rapport élaboré par le Fonds monétaire international (FMI), l'Europe sera la région la plus gravement impactée.
 Crise économique : les scénarios catastrophes du FMIIllustrationIstock

Une récession mondiale de 3% en 2020. Tel serait le résultat du confinement de la moitié de la population mondiale et de l’arrêt des activités économiques des pays, engendrés par le coronavirus Covid-19. Cette prévision du Fonds monétaire international (FMI) s’établit sur la base d'une pandémie qui finirait fin juin et sur des mesures de déconfinement prises au second semestre 2020, rapporte Capital.

Au sein de son dernier rapport sur les perspectives mondiales publié ce mardi 14 avril, le FMI explique toutefois la difficulté d’établir des probabilités : "Élaborer des prévisions est très difficile", a d’ailleurs indiqué l'économiste en chef du Fonds monétaire international, Gita Gopinath.

"Cette crise représente une menace très grave pour la stabilité du système financier mondial (...) Il est très probable que cette année, l'économie mondiale connaîtra sa pire récession depuis la Grande Dépression."

Crise économique : l’Europe plus touchée que le reste du monde ?

La crise sanitaire, devenue aussi économique, impactera cependant plus de pays que d’autres, souligne BFMTV. L’Europe sera d’ailleurs la zone la plus touchée. Le PIB chutera en moyenne de 7,5%. Si notre gouvernement estime une chute de 8% en France, le FMI est un peu plus optimiste, puisqu’il prévoit une récession de 7,2%, contre 9% en Italie, et 8% en Espagne.

Toutefois, dans son étude sur les projections de l’année 2020, le FMI propose trois évolutions alternatives à ce scénario de référence. Tout dépendra alors des mesures prises par les Etats pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus et des dates de déconfinement.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Vidéo : La finance pour les nuls : la fin du PIB

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.