La marque de cosmétique est un business très lucratif pour l'ancien ministre. Mais combien ces produits lui rapportent concrètement ?
Ushuaïa : ce business pas écolo qui rapporte gros à Nicolas HulotAFP

Les produits Ushuaïa : le juteux business de Nicolas Hulot

A son arrivée au gouvernement, Nicolas Hulot a dû jouer la transparence sur ses sources de revenus. Pour éviter tout conflit d’intérêt, l’ancien présentateur vedette de TF1 avait transmis une déclaration d’intérêts à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Dans ce document figure les rémunérations des activités professionnelles au cours des cinq années précédentes. Nicolas Hulot tire la majorité de ses revenus de la société Eole Conseil. Société dont il était gérant, unique salarié et actionnaire majoritaire.

L’entreprise a été créée en 1990 par l’animateur de TF1 pour encaisser les royalties émanant de la vente de chaque gel douche, déodorant ou shampoing estampillés Ushuaïa. La société engendre également les revenus tirés des droits d’auteurs des ouvrages de Nicolas Hulot. Il est difficile de les dissocier dans les sommes figurant au titre de gérant dans la déclaration.

A lire aussi : Suicide, cancer... Les pires drames de la vie de Nicolas Hulot

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Vidéo : L'incroyable fortune de Nicolas Hulot

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.