Il est désormais l'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire. Avant cela, il a eu une vie remplie d'épreuves à surmonter.
AFP

Les drames de la vie de Nicolas Hulot : le suicide de son frère

Adolescent, Nicolas Hulot a été confronté à un drame familial. L’évènement tragique a eu lieu le jour de Noël 1974. Il est alors âgé de 19 ans. Au cours de la soirée du réveillon, il décide d’aller chercher des chaises à la cave du domicile familiale.

L’ex-animateur star d’Ushuaia fait alors une découverte macabre. Le corps de son grand frère Gonzague est là sans vie, enroulé dans un tapis et accompagné d’un mot sur lequel il est écrit : "la vie ne vaut pas la peine d’être vécue". L’aîné de la famille a avalé du barbiturique (sédatif puissant) pour mettre fin à ses jours.

Toute la famille le croyait parti à Tahiti pour débuter son tour du monde. Pour ne pas gâcher la fête, Nicolas Hulot décide, avec sa sœur Béatrice, de ne pas prévenir sa mère pour la préserver et appelle discrètement la police. Une fois les invités partis, l’ancien ministre retourne au sous-sol pour affronter ce drame et comprendre les derniers gestes de son frère.

Il ne fera part à sa famille de la funeste découverte que le lendemain. Cette "immonde nuit de Noël", comme il l’a qualifié dans son ouvrage Les chemins de travers e (éd. Lattès, 2012), sera un acte fondateur de son existence. "C’est un événement qui vous cloue, vous abat ou vous construit. En l’occurrence, il m’a construit", confiait-il au magazine Psychologies (version papier) en 2007.

A lire aussi : Ségolène Royal, Daniel Cohn-Bendit… Qui pour remplacer Nicolas Hulot ?

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.