De tous les patrons du CAC 40, il est le mieux payé. Ce qui ne l'a peut-être pas empêché d'en vouloir plus : le leader de l'alliance Renault-Nissan est aujourd'hui soupçonné de fraude fiscale. Retour sur son impressionnant patrimoine.

La véritable fortune de Carlos Ghosn : près de 130 millions d’euros gagnés en une décennie ?

Le salaire de Carlos Ghosn a longtemps fait office de marronnier de l’actualité économique. Et pour cause ! Depuis son arrivée à la tête de Renault, il y a maintenant 13 ans, il a gagné chaque année des millions d’euros. Entre 2009 et 2016, par exemple, Carlos Ghosn aurait touché pas moins de… 100,8 millions d’euros, révèle Capital.

A lire aussi : Appartement de luxe, ISF, terrain exotique… L’incroyable fortune de Ségolène Royal

Publicité

En 2009, son salaire s’élevait à 9,20 millions d’euros. Même somme en 2010. A partir de 2011, il dépasse les 10 millions d’euros par an et touche 13,3 millions. Sa rémunération baisse légèrement en 2012 (12,20 millions d’euros) et en 2013 (9,8 millions d’euros) avant de grimper de nouveau à partir de 2014 où il ne perçoit pas moins de 14 millions d’euros. Il touchera ensuite 16,5 millions en 2015 et 15,60 en 2016, poursuit le magazine spécialisé en économie. Et ce, malgré le vote des actionnaires qui avaient voté à 54% contre des émoluments aussi élevés.

D’après les informations de Marianne, Carlos Ghosn est même le dirigeant d’entreprise le mieux payé de tout le CAC 40, et même du monde. Le journal, qui remonte avant 2009, estime que la fortune accumulée par le patron de Renault-Nissan depuis son arrivée à la tête du groupe à… plus de 130 millions d’euros en 2017. Presque de quoi intégrer le classement des 500 plus grandes fortunes de France.