Totalement déshéritée par son père, Laura Smet n’a peut-être pas tout perdu. Du temps où Johnny était en vie, elle aurait, semble-t-il, reçu de sa part des apports conséquents lui permettant de se constituer un joli patrimoine immobilier et financier. Un très joli patrimoine…

Si la lutte des chiffres et des sommes déjà versées aux grands enfants de Johnny n’en n’est qu’à ses prémices, il se pourrait que, dans cette bataille médiatico-juridique, David et Laura aient malgré tout pu sauver quelques meubles (biens en l’occurrence).

De fait, selon Le Point, le fils du taulier aurait déjà reçu en donation 50 % d’une propriété de 400 m2 située dans la très chic zone de la Villa Montmorency dans le 16e arrondissement de Paris. Une résidence où le couple Bruni-Sarkozy est aujourd’hui installé mais qui, à la revente, pourrait valoir pas moins de 4 millions d’euros, indique le magazine économique.

Près de 900 000 euros de biens

Mais qu’en est-il du côté de Laura Smet ? La jeune femme posséderait, semble-t-il, deux appartements dans un quartier très huppé de la capitale. A savoir : le 6e arrondissement.

RTL et Gala s’en font l’écho. Dès son premier testament rédigé à l’aube des années 2000, Johnny Hallyday avait, a priori, d’emblée choisi de réduire la part d’héritage destinée à ses aînés. Ce, dans la mesure où il considérait les avoir déjà largement soutenus financièrement. Laura et David se devant, selon lui, d’"accepter que leur part d'héritage soit diminuée des montants déjà reçus".

Tel que le souligne Le Point, il semblerait que Laura Smet soit aujourd’hui également parfaitement à l’abri du besoin et, non accessoirement, à la tête d’un patrimoine plutôt confortable. De son père, elle aurait, en effet, reçu un premier apport lui permettant d’investir dans l’immobilier et d’acheter un appartement rue du Cherche Midi à Paris. Montant estimé ? 442 000 euros, précise RTL. Quelques années plus tard, la jeune femme aurait également reçu en cadeau un autre bien situé lui aussi dans le 6e arrondissement. Lequel bien atteindrait la somme de 450 000 euros. Au total, le patrimoine immobilier de la jeune femme serait donc, au minimum, évalué à 892 000 euros.

Et une somme conséquente depuis 2004

Publicité
A cela, s’ajoute une rente. Mensuelle cette fois. Depuis 2004, rappelle Le Parisien, Laura Smet aurait reçu chaque mois pas moins de 5 000 euros de la part de Johnny Hallyday. Soit près de 800 000 euros qu’il convient donc d’ajouter à son patrimoine immobilier.

En vidéo - Héritage Hallyday: pourquoi Nathalie Baye s'en prend à Laeticia et sa famille


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet