Réponse : François Mitterrand. Découvrez le nouvel épisode de notre série "Les petites phrases de l'histoire expliquées" !
AFP

Lorsque, poussé par les événements et l’opinion publique, François Mitterrand nomma Michel Rocard premier ministre, en 1988, ce ne fut pas de gaité de cœur. Euphémisme ! On sait en effet que les deux hommes, tellement différents l’un de l’autre, se détestaient cordialement. Une haine faite de mépris, de rivalité et d’incompréhension. 

A lire aussi : Qui a dit : "En 1944, les Français étaient malheureux ; maintenant ils sont mécontents ; c’est un progrès" ?

En annonçant à son conseiller spécial Jacques Attali la nomination de Michel Rocard, le président s’empressa d’ajouter "Dans six mois, on verra à travers", pour bien signifier que, très rapidement, il n’en restera pas grand-chose. Bref, qu’il aura "explosé en vol". La suite lui donna tort mais François Mitterrand ne voulut jamais admettre que Michel Rocard avait été un bon premier ministre. Et même, de l’avis de beaucoup, un des tout meilleurs de la Ve République… 

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.