Vous prévoyez de souscrire un prêt immobilier ? D'après une étude, pour augmenter vos chances d'obtention, certains horaires sont à éviter.
Crédit immobilier : les heures où il vaut mieux éviter de prendre rendez-vous avec son conseillerIllustrationIstock

L’octroi de votre crédit immobilier peut dépendre de l’heure à laquelle votre dossier est étudié. Cela peut paraître absurde, pourtant, selon une étude menée par le département de psychologie de l’université de Cambridge en Grande-Bretagne, l’heure de rendez-vous avec votre conseiller bancaire peut jouer en votre faveur ou défaveur. Après avoir analysé 26 000 demandes de crédits, déposées auprès de 30 banquiers, travaillant au sein du même établissement, les chercheurs en sont venus à cette conclusion : les banquiers sont victimes de "fatigue décisionnelle" autour de midi et sont donc moins en capacité de prendre une décision sur l’acceptation d’un crédit immobilier, rapporte Le Figaro.

Crédit immobilier : évitez les rendez-vous avant la pause déjeuner

Avant d’autoriser une demande d’emprunt, le conseiller bancaire doit étudier différents facteurs, dont la solidité financière du client, à qui il doit, dans le même temps, proposer les meilleures conditions. "Même les décisions que nous pourrions supposer être objectives sont influencées par des facteurs psychologiques", explique Tobias Baer, l’un des auteurs du rapport. D’après lui, "des pauses régulières pendant les heures de travail sont importantes pour maintenir des niveaux de performances élevés".

Vers la pause de midi, les banquiers prendraient ainsi la décision nécessitant "relativement peu d’effort mental". Or, le choix le moins risqué pour leur établissement se matérialise par un refus du prêt immobilier. Le taux d’approbation diminuerait également après 17 heures, note le rapport.

C’est donc le matin ou en début d’après-midi que les agents "sont plus disposés à prendre la décision difficile d’accorder à un client des conditions de remboursement de prêt plus clémentes", assure Simone Schnall, l’autre auteur du rapport.

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.