Ecouter l'article :

Un Boeing 737 s'est écrasé le 8 janvier à Téhéran, peu de temps après son décollage. Un problème technique a d'abord été évoqué, mais une vidéo prise au moment du crash accrédite la thèse d'un tir de missile.
Crash d’un Boeing : un accident ? Une vidéo sème le douteAFP

Un Boeing 737 de la compagnie aérienne Ukraine International Airlines s’est écrasé en Iran mercredi 8 janvier, entraînant la mort de 176 personnes, passagers et membres d’équipage. L’accident est survenu quelques minutes seulement après son décollage de l’aéroport de Téhéran, pour des raisons qui sont encore floues. Un porte-parole de l’aéroport avait affirmé dans un premier temps que l’avion avait pris feu une fois au sol, ce qui a depuis été démenti par le rapport préliminaire des autorités iraniennes : le Boeing 737 aurait pris feu en vol.

L’avion abattu par un missile ?

Alors qu’ils invitaient dans un premier temps à la plus grande prudence sur les circonstances de ce drame, plusieurs chefs d'État ont affirmé jeudi 9 janvier que l’avion a été abattu par le tir d’un missile iranien. "Nous avons des informations de sources multiples, notamment de nos alliés et de nos propres services, qui indiquent que l’avion a été abattu par un missile sol-air iranien. Ce n’était peut-être pas intentionnel", a déclaré Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, cité par 20 Minutes. Le Premier ministre Boris Johnson a indiqué de son côté qu’il disposait d’un "ensemble d’informations" selon lesquelles l’avion "a été abattu par un missile sol-air iranien" et que "cela pourrait bien avoir été accidentel".

Comme l’explique 20 Minutes, une vidéo pourrait accréditer les explications des différents dirigeants. Authentifiée par le New York Times, la vidéo montre un point lumineux dans le ciel, une explosion, puis le même objet en flammes qui change subitement de trajectoire.

S’agit-il du Boeing 737 ? La vidéo a été transmise à plusieurs médias par un activiste iranien basé au Royaume-Uni. Comme le précise le quotidien, l'avion n'est pas détruit par l’explosion visible dans la vidéo et il tente de rejoindre l’aéroport avant de finalement s’écraser près de l’aéroport. Pour authentifier ces images, le New York Times et d’autres médias ont analysé les données concernant l’heure de la vidéo et la géolocalisation. Ils ont également comparé les bâtiments visibles sur les images avec les images satellites les plus récentes. Selon eux, l’objet en vol se trouve dans une zone qui pourrait correspondre à la trajectoire du vol enregistré par le site FlightRadar24 au moment du crash.

Vidéo : Les ondes d'un smartphone peuvent-ils faire crasher un avion?

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.