Comme tous les mois, le prix du gaz évolue considérablement. Voici combien vous devrez payer en mai.
Prix du gaz : de combien va-t-il augmenter en mai ? Istock

Mauvaise nouvelle, vous allez - peut-être ! - devoir payer plus cher. Si vous faites partie des Françaises et des Français qui utilisent le gaz pour se chauffer ou pour cuisiner, il va falloir de nouveau mettre la main au portefeuille, indique le site spécialisé Mieux Vivre Votre Argent. Dans le détail, poursuivent nos confrères, les tarifs réglementés appliqués par Engie devraient progresser de 1,1% à compter du 1er mai 2021.

Si vous utilisez  le gaz pour la cuisson attendez vous à une hausse de 0,3%. Pour celles et ceux qui s’en servent pour chauffer leur eau - douche, radiateurs, etc - le tarif grimpe de 1,2%. Enfin, pour les foyers qui appliquent une double utilisation, il faudra compter sur une hausse hors taxe de 0,7%, a fait savoir la Commission de régulation de l’énergie (CRE), citée par nos confrères.

Tarif réglementés du gaz : pourquoi allez-vous payer plus cher ?

Cette hausse, poursuit le titre de presse, n’a rien de très étonnant. Elle s’explique tout simplement par une conséquente escalade des prix du gaz naturel liquéfié. Laquelle est en réalité "consécutive à une forte demande en Chine et en Inde et par le blocage du canal de Suez fin mars par lequel transite 8% du GNL mondial", précise encore la CRE. Et l’organisme d’ajouter que les niveaux de stockages européens de gaz ont nettement chuté ces derniers mois : "Ils ont été fortement sollicités par un hiver froid qui perdure, avec des températures en dessous des normes saisonnières en avril".

Hélas, ce ne sera peut-être pas la seule hausse de prix à survenir le mois prochain...

Seulement aujourd’hui la tondeuse professionnelle est soldée dés l’achat de 2 produits avec le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.