Leboncoin : gare à toutes ces arnaques qui envahissent le site !IllustrationIstock
Vous pourriez perdre gros ! Tout comme les différents sites de petites annonces, Leboncoin est la cible de nombreuses escroqueries. Voici comment ne pas vous faire piéger.
Sommaire

Victime de son succès ! Véhicules d’occasion, immobilier, matériel informatique, ameublement… Pour dénicher de bonnes affaires ou vendre des biens, nombreux sont ceux qui se ruent chaque jour sur Leboncoin. 800 000 annonces y sont d’ailleurs déposées quotidiennement. Cinquième site consulté en France selon une étude réalisée en avril 2018 par Médiamétrie et NetRatings, le leader des petites annonces en ligne est aussi le numéro 1 des sites d’arnaques : objets non envoyés ou inexistants, extorsion de fonds, vols de données personnelles… Sur les 28 millions de Français s’y connectant chaque mois (soit quasi un Français sur deux) pour regarder plus de 7 millions de pages, des milliers se font duper. Quelques précautions doivent donc être prises afin de réaliser votre shopping en toute sécurité. 

Leboncoin : gare à l’arnaque au paiement

Que vous soyez acheteur ou vendeur, il vous faudra redoubler de vigilance lors de la transaction. L’arnaque au paiement est en effet la plus fréquente.

Si votre interlocuteur vous demande de régler une partie ou la totalité de la somme par Mandat Cash, Western Union, refusez. Il s’agit certainement d’une escroquerie. Ce système est en effet régulièrement utilisé par les fraudeurs provenant de l’étranger. C’est ce que rappelle d’ailleurs le site dans sa rubrique “conseils à suivre pour éviter une mauvaise surprise“.

“Si le prétendu vendeur/loueur vous indique se situer à l’étranger et qu’il vous demande le versement d’un acompte, méfiez-vous, l’annonce est probablement fictive“.

Paypal, bien que sécurisé, n’est pas en reste. Les escrocs l’utilisent régulièrement pour flouer les vendeurs, grâce à l’envoi de faux mail à l’effigie du service, vous confirmant la réception d’un paiement.

Pour ne pas vous faire avoir, pensez systématiquement à vérifier l’orthographe ainsi que l’adresse mail. Vous y constaterez sans doute des fautes et des adresses différentes de celles utilisées par paypal : “@paypal.com” ou “@paypal.fr“.

Le plus simple est évidemment de  consulter directement votre compte Paypal afin de voir si vous avez reçu un paiement.

De manière générale, préférez plutôt un règlement en espèce de visu ou par virement bancaire. Votre interlocuteur insiste ? Mieux vaut alors ne pas conclure la transaction.

En vidéo : Les conseils contre les arnaques à l'Assurance maladie

Leboncoin : gare à l’arnaque au SMS

Autre piège, l’escroquerie au prépaiement. Louise, une utilisatrice, peut en témoigner. Comme l’expliquait tout récemment Planet, après avoir posté une annonce pour vendre son armoire à une centaine d’euros, cette particulière a reçu plusieurs SMS lui indiquant qu’un prépaiement avait été effectué.

Les messages, contenant un lien, provenaient de la Roumanie. Bien qu’intriguée par la distance géographique, elle a tout de même cliqué sur le lien figurant dans les SMS. Elle est alors tombée sur une fausse page Leboncoin, lui demandant d’indiquer ses coordonnées bancaires afin de recevoir la somme, car celles-ci elles étaient erronées.

Ce genre de SMS, appelés phishing, est envoyé dans l’unique but de récupérer vos données personnelles et bancaires.

© abacapress

En cas de doute, Leboncoin invite ses usagers à se rendre sur le site www.33700.fr, qui lutte contre les SMS indésirables.

Leboncoin : gare aux offres trop alléchantes

Un loyer très bas, un téléphone ou une télé dernier cri en parfait état à un prix dérisoire… Des annonces affichent des prix nettement en dessous de la valeur réelle de l’objet ? Ce n’est pas bon signe.

Leboncoin alerte d’ailleurs les utilisateurs sur ces pratiques frauduleuses :

“de manière générale, méfiez-vous des propositions trop alléchantes et des prix trop bas”.

Vous jugez l’énoncé surréaliste ? N’allez pas plus loin et passez à l’offre suivante. Cela vaut aussi dans le sens inverse. Si vous vendez un bien et qu’un éventuel acheteur vous fait une offre supérieure au prix affiché, refusez. Il tente certainement de vous duper.

Leboncoin : gare aux annonces truffées de fautes

Fautes de syntaxe et d’orthographe ou fiche produit mal rédigée : c’est LE point commun à presque toutes les arnaques. Si vous tombez sur un message ou une annonce de ce type, mieux vaut passer votre chemin.

Les filouteries sont en effet souvent pilotées de l’étranger, et rédigées dans un français très approximatif. Ces signes peuvent donc vous alerter.

Attention toutefois, car les aigrefins sont de plus en plus pointilleux, et certaines annonces peuvent paraître réelles. Restez donc vigilant et pensez à vérifier l’identité de votre interlocuteur.

Leboncoin : victime d’une arnaque ? Voici la marche à suivre

Si vous avez malheureusement été berné, pensez à avertir Leboncoin de ce fait. Cela aidera le leader des petites annonces à agir, afin de limiter la propagation des arnaques, rapporte Que Choisir.

Il pourra ainsi : alerter les opérateurs (pour le phishing), supprimer les annonces concernées, faire fermer les sites usurpant son identité…

Leboncoin prodigue également quelques conseils :

  • portez plainte au commissariat. Le Bon Coin est en contact avec la police, qui lui transmet une demande de réquisition lorsqu’un consommateur porte plainte. "Une personne est employée à temps plein pour y répondre", précise le site.
  • alertez votre banque et faites immédiatement opposition sur votre carte bancaire lorsque vous découvrez le piège. Veillez à surveiller votre compte pendant quelques jours.
  • si vous avez le moindre doute concernant l’expéditeur d’un message, ne donnez pas suite avant de vous être renseigné, notamment sur le site vers lequel vous êtes dirigé. La seule URL valable pour ces transactions est www.leboncoin.fr.