Une technique simple et efficace. Utilisé pour chasser le stress et la négativité dérivés de la mauvaise gestion financière, le Kakebo permet de maîtriser votre budget.
Sommaire

Vous ne parvenez pas économiser mensuellement la somme que vous vous étiez fixée ? Bien qu’il existe désormais de multiples applications vous permettant de maîtriser au mieux votre budget, une vieille méthode japonaise utilisée depuis plus de 100 ans peut vous être tout autant efficace, voire davantage : le Kakebo. Inventé en 1904 par le journaliste Motoko Hani, ce procédé, qui a largement fait ses preuves, est encore très utilisé.

L’objectif n’est pas de dépenser au moins au départ, mais plutôt de conscientiser la manière dont vous utilisez votre argent et en quoi. Meilleure façon d’y parvenir ? Mettre l’ensemble de vos sorties par écrit. Le fait d’identifier vos achats et de les retranscrire par vous-même vous donnera dans le même temps une vue d’ensemble de vos dépenses et vous permettra de moduler vos futures consommations. Exit ainsi les achats compulsifs et l’acquisition d’articles inutiles.

Concrètement, comment mettre en place cette méthode Kakebo ? Un cahier, un stylo, un peu de mémoire et de la régularité vous seront nécessaires.

Kakebo : un livre de tenue de compte

Pour mettre de côté de l’argent mensuellement, il vous faudra noter sur un carnet dédié votre propre budget personnel en séparant les entrées et sorties en fonctions de vos différents postes de dépenses. Cette transcription vous permettra ainsi de réfléchir à vos habitudes  afin d'améliorer votre gestion financière : budget initial, entrées, sorties d’argent, objectifs… Tout devra être noté chaque mois, tout au long de l’année.

Envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.