Une étude publiée par le Bureau européen de l'environnement montre que l'électroménager que nous achetons consomme bien plus que ce que les fabricants veulent faire croire.  
©AFP

C’est un document qui devrait beaucoup faire réagir. Le Parisien a dévoilé mercredi une étude réalisée par le Bureau européen de l’environnement sur la consommation d’énergie par les appareils électroménager.

Pour réaliser cette étude, l’ONG a effectué des tests sur une vingtaine d’appareils. Et le constat est sans appel. La différence de consommation en énergie est parfois bien plus importante que celle annoncée sur les étiquettes des appareils, notamment sur les réfrigérateurs et télévisions.

La fonction éco désactivée, la consommation explose

"Par exemple, sur les dix réfrigérateurs testés par le Bureau européen de l'environnement, certains dépassent de 32% la consommation observée par les industriels", précise de son côté Europe.fr. Et ça ne s’arrête pas là puisque les lave-vaisselle sont également visés. Si la fonction éco permet en effet de faire des économies d’énergie, lorsque celle-ci est désactivée, les chiffres grimpent pourtant très fortement.

Les résultats des industriels s’avèrent également faussés car les appareils ne sont pas vraiment testés en conditions réelles. C’est par exemple le cas pour les réfrigérateurs. A la maison, le frigo rempli d’aliments et ouvert plusieurs fois dans la journée nécessite un travail de rafraichissement plus important et donc une demande en énergie plus forte.

Enfin, tout cela s’avère d’autant plus gênant que les fabricants vendent leurs appareils à des prix très différents en fonction de leur consommation en électricité.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.