Démarcheurs abusifs : comment s'en prémunir ?
Vous êtes tranquillement chez vous et quelqu'un sonne à la porte. Vous ouvrez. La personne se présente comme un agent d'EDF, ou comme un employé de l'hygiène qui traitent les blattes dans les ventilations d'immeubles. Comment réagir pour éviter les mauvaises surprises ?
Sommaire

1 – Demandez à vérifier son identité

1 – Demandez à vérifier son identitéRamoneurs, postiers, plombiers, voire policiers... Les arnaques à domicile dues à de "faux-employés" sont monnaie courante, surtout chez les personnes âgées.

Pour éviter les mauvaises surprises : avant de faire entrer la personne chez vous, n'hésitez pas à lui demander sa carte professionnelle. S'il refuse ou vous indique qu'il l'a oublié, refusez et refermez la porte.

Attention également aux faux courriers qui vous préviennent de la venue d'un agent. N'hésitez pas à téléphoner à l'organisme dont il dépend pour vérifier. Ne vous fiez cependant pas au numéro de téléphone inscrit dans la lettre qui peut vous conduire à une société fictive.

2 – Soyez sûr(e) du contrat que vous signez

2 – Soyez sûr(e) du contrat que vous signezSi le produit ou le service proposé vous intéresse, vérifiez en détails le contrat. Vous devez y voir mentionner les noms et les adresses du fournisseur et du démarcheur, l'adresse du lieu de conclusion du contrat, la désignation du bien et des services proposés, les délais de livraison, le prix et le choix du paiement, ainsi qu'un volet de rétractation (s'il vient à manquer une de ces mentions, le contrat est nul). Tous les exemplaires doivent être également signés et datés par vos soins.

Et aussi : un plombier, un serrurier ou tout autre professionnel, qui vient effectuer une réparation, peut vous proposer des prestations qui vont au-delà de l'intervention demandée, comme changer un appareil au lieu de le réparer. Il s'agit alors d'un acte de démarchage à domicile. Il doit vous remettre une offre écrite assortie d'un bordereau de rétractation avant toute installation.

Sachez-le : les règles du démarchage à domicile s'applique à d'autres lieux en dehors du domicile, à savoir le démarchage sur le lieu de travail, des lieux où l'on vous a invité (réunion tupperware...), voire en magasin à la suite d'une invitation pour retirer un lot ou un cadeau.

3 – Vous avez 7 jours pour agir

3 – Vous avez 7 jours pour agirSi après réflexion, vous regrettez votre commande, pas de panique ! Vous avez 7 jours*, et cela sans aucune justification, pour renoncer à l'engagement d'achat. Pour cela, envoyez au service consommateurs de la société qui vous a démarché, le volet détachable de renonciation attenant au contrat. A défaut, vous pouvez envoyer une lettre recommandée avec AR.

Attention : si un démarcheur vous précise, à la signature du contrat, que vous allez recevoir d'ici une quinzaine de jours un appel pour confirmer ou décliner l'offre, réagissez. Cet argument est parfois utilisé par des vendeurs peu scrupuleux qui vous empêchent ainsi de faire jouer votre délai de rétractation. Idem pour ceux qui vous font signer une clause dans laquelle vous renoncez à ce droit.

Sachez-le : le démarcheur n'a pas le droit de vous demander de contre-partie financière quelle qu'elle soit, ni de caution s'il vous laisse du matériel, avant la fin de ce délai**, même si celui-ci vous précise que votre chèque ne sera encaissé qu'après cette date.

* si le délai expire un samedi, dimanche ou jours fériés, celui-ci est prolongé jusqu'au jour ouvrable suivant. Passé les 7 jours, tournez-vous auprès du service de consommateurs, et en cas de conflit vers des associations comme UFC-Que choisir ou la DGCCRF (Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). ** Deux exceptions : l'abonnement à la presse quotidienne suite à un démarchage à domicile, à condition que l'abonné dispose d'un droit de résiliation et d'un remboursement sans frais ni indemnité permanent. Et l'abonnement à des services d'aide à la personne.

4 – Des conseils en plus

4 – Des conseils en plus- Méfiez vous toujours si un inconnu sonne à la porte. Certains se font passer pour de faux voisins et peuvent prétexter par exemple avoir cassé du verre sur le palier. Ils peuvent alors vous demander de vous prêter un balai pour nettoyer. Si c'est le cas, prêtez-le et refermez votre porte. Le vol d'un sac ou d'un porte-feuille ne prend souvent que quelques secondes.

- Attention aux personnes qui se font passer pour des commerciaux d'EDF ou de GDF. Ces deux sociétés ne font jamais de démarchages à domicile. Si la personne vous propose de contrôler vos dépenses d'énergie, et de voir vos dernières factures pour vous faire bénéficier d'importantes économies, indiquez-lui que vous n'êtes pas intéressé. Bien souvent, ces démarcheurs sont liés à des concurrents directs comme Poweo et Direct Energie.