Vous utilisez de l'argent liquide pour effectuer vos courses ? Voici pourquoi vous devriez éviter de payer avec des billets de banque.
Coronavirus : mieux vaut privilégier la monnaie aux billetsIllustrationCreative Commons

Les pièces de monnaie seraient moins contaminées par le Covid-19 que les billets de banque. Bien que le risque de contracter le nouveau coronavirus en touchant de l’argent liquide est "très faible" d’après le ministère de la Santé, il reste possible que les espèces puissent être infectées par des gouttelettes respiratoires. C’est pourquoi, selon une nouvelle étude exposée durant du Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID), il est préférable d’avoir recours aux pièces de monnaie plutôt qu’aux billets pour faire vos courses, rapporte Futura Sciences.

Coronavirus : les billets de banque européens "plus facilement contaminés par les microbes"

L'expérience, réalisée par le professeur Johannes Knobloch et ses collègues du Centre Universitaire Médical d’Hambourg en Allemagne, montrent en effet que "les billets de banque européens sont plus facilement contaminés par les microbes que les pièces de monnaie".

Pour parvenir à cette conclusion, l’équipe de chercheurs a infecté diverses pièces (5 centimes, 50 centimes et 1 euro) et un billet de 5 euros, avec des bactéries Enterococcus faecium ou staphylocoque doré.

Objectif : mesurer la quantité de pathogènes restant sur la monnaie. "La culture quantitative des pièces et des billets a été effectuée immédiatement après le toucher, ainsi qu'après 24 h de stockage", expliquent-ils.

Ils ont alors constaté que la quantité de bactéries sur les pièces a chuté de 98,7% à 99% après une journée. Elle n’avait en revanche quasiment pas évolué sur le billet.

Quelle en est la raison ?

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Vidéo : Pièces de monnaie et billets : les risques pour votre santé

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.