Pour fidéliser leurs clients, plusieurs banques françaises multiplient les gestes commerciaux. Certaines n'hésitent d'ailleurs pas à leur rembourser une partie de leurs achats ! Explications.
Comment gagner de l’argent en payant par carteIllustrationIstock

La Société Générale est-elle devenue une néobanque ? Les nouveaux avantages que propose l'établissement ont en tout cas de quoi surprendre : depuis peu, rapporte BFMTV, elle pratique le cashback. Ce qui signifie que, dans certains cas, elle rembourse partiellement ses clients après un achat. Mieux ! La banque a décidé d'étendre le panel de situations qui donnent droit à une remise.

Ce genre de pratique, qui vise à fidéliser la clientèle, n'est pas traditionnelle en France. La plupart du temps, elle est réservée aux néobanques comme Revolut, N26 ou Orange Bank. Il s'agit d'établissements en ligne, parfois 100 % mobiles qui proposent "une expérience client fluide et des produits basiques gratuits (carte bancaire, tenue de compte)", explique Le Journal du Net. Ces dernières offrent respectivement des ristournes de 1%, 0,1% et 5% sous réserve de remplir certaines conditions préalables (mastercard, par exemple).

Aujourd'hui, les établissements plus classiques semblent aussi s'intéresser au cashback, déjà bien ancré aux États-Unis. La Société Générale, qui lançait son service en 2018, permet à tous ses clients qui payent par carte d'être remboursés à hauteur de 12% s'ils achètent dans des enseignes partenaires. S'ils passent par l'application de la Fnac, la remise est de 6%. Attention cependant : les versements ne sont pas automatiques : il faut les demander, à partir de 20 euros cumulés.

Quelles sont les banques qui pratiquent le cashback en France ?

D'autres établissements, comme Le Crédit Lyonnais, pratiquent également le cashback en France. Ils sont d'ailleurs pionniers du genre, poursuit la chaîne d'information en continu. C'est aussi le cas du Crédit Agricole, qui a récemment lancé son offre en la matière, baptisée Malicea. Là encore, il faut acheter chez des partenaires, mais uniquement en ligne. Pour l'heure, il y en a une centaine de disponibles.

Par ailleurs, il y a fort à parier que l'Apple Card – qui n'est pas encore distribuée en France – permettra à terme de récupérer un peu de l'argent dépensé. Après tout, c'est déjà le cas aux États-Unis !

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.