Enfin un concurrent pour Monsieur Cuisine Connect, le robot-cuiseur de Lidl ? Un autre appareil attire en tout cas les foules, chez Netto. Ce qu'il faut savoir sur le très apprécié Digicook d'Arthur Martin.
Arthur Martin Digicook : le nouveau robot-cuiseur qui s'arrache chez NettoIstock

Il a fallu faire appel aux forces de l’ordre. Et pour cause ! Au supermarché Netto de Villefontaine, dans l’Isère, certaines scènes survenues le vendredi 3 septembre 2021 n’étaient pas sans rappeler celles déjà constatées chez Lidl. D’autant plus que, une fois de plus, c’est encore un robot-cuiseur qui était à l’origine de toute cette esclandre, rapporte LeDauphiné Libéré sur son site. Cette fois, il s’agit du Digicook d’Arthur Martin. Il était commercialisé à 99,99 euros ce qui représente une réduction de 71%, fait savoir Capital. Son prix initial était en effet de 349 euros.

Si les acheteurs étaient aussi déchaînés, cependant, c’est aussi et avant tout parce qu’un nombre réduit était mis en vente Au total, un peu plus de 3 000 exemplaires ont été mis en vente… Sur l’intégralité du territoire. De quoi alimenter, hélas, certains des comportements les plus toxiques parmi les consommateurs attirés par la bonne affaire. Nos confrères n’hésitent pas à évoquer des “scènes de pugilat” et des insultes. Certains hurlaient, bousculant les autres clients. Quand ils ne s’arrachaient pas littéralement la machine des mains…

Mais au fait, que vaut le Arthur Martin Digicook ?

Pourtant, assure Les Numériques sur son site, le robot-cuiseur d’Arthur Martin, édité à l’origine pour Intermarché, n’est pas aussi incroyable que le Monsieur Cuisine Connect. Il lui manque, écrivent les journalistes, “un catalogue de recettes plus étoffé et mieux travaillé, un écran plus réactif, ainsi qu’une balance plus fiable et plus lisible”.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.