Un homme d'une cinquantaine d'années a réussi à extorquer près de 6 300 euros avec un simple bout de papier. Mais comment a-t-il fait ?

Arnaque au distributeur : un simple bout de papier suffisait

Au mois de mars 2018, un homme âgé de 48 ans était interpelé par la BAC locale directement à son domicile d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Selon les informations relayées par France 3 régions, un mandat de recherche avait été délivré à son encontre par la Brigade de la Délinquance Astucieuse.

L'escroc en question avait pris "l'habitude" d'introduire directement des morceaux de papier dans les distributeurs automatiques de billets pour en bloquer la sortie de cartes bancaires. Il proposait ensuite de l’aide aux victimes en se présentant comme un conseiller d’agence. Il leur demandait de taper leur code secret de carte bleue, qu’il mémorisait par la suite, avant de vider leur compte en banque.

A lire aussi : Arnaque à l'horodateur à Rouen

Arnaque au distributeur : quatre victimes

Domicilié en région parisienne, l’arnaqueur opérait également dans le département du Rhône. Si on dénombre quatre victimes au total, l’homme à la combine bien huilée avait pourtant essayé d’extorquer pas moins de neuf personnes dans plusieurs villes autour de la métropole de Lyon : Vénissieux, Villeurbanne, Givors, Saint-Fons, Rillieux-la-Pape, Caluire, Lyon III, Grigny et Sathonay-Camp. Montant du préjudice total :  6 380 euros. Incarcéré l’homme a reconnu les faits. 

Après des cas de plus en plus fréquents en France, la gendarmerie appelle à la plus grande vigilance. Ce d'autant plus qu'il existe aujourd'hui bien d'autres arnaques aux distributeurs dont les malfaiteurs sont friands. A commencer par la technique du collet marseillais et celle du "crash trapping". 

En vidéo -  Une nouvelle arnaque au distributeur de billets découverte

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les ! (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.