5 astuces pour payer moins cher les produits alimentaires
À la station-service, dans les commerces de proximité, au supermarché … L'inflation se fait ressentir partout et donne des sueurs froides aux Français, qui cherchent à faire des économies. Afin de mieux gérer votre budget, voici nos 5 astuces pour payer moins cher les produits alimentaires.

+66% pour les huiles végétales, +29,8% pour le sucre, +27,2% pour les céréales … Les chiffres de l’inflation inquiètent les Français, soucieux de voir le montant de leur caddie augmenter au supermarché. Face à un pouvoir d’achat en berne, quelques astuces existent pourtant pour alléger une facture de plus en plus salée.

Inflation : des prix qui explosent

Tandis que la guerre en Ukraine se poursuit, les effets de l’inflation viennent bousculer un quotidien déjà fragilisé par la récente crise sanitaire. Début mai, Claude Baland, le président du réseau des Banques Alimentaires tirait d’ailleurs la sonnette d’alarme auprès de France Info en craignant “de graves conséquences” sur son organisation.

Il faut dire que le prix de certains produits de grande consommation a atteint un niveau record ces dernières semaines avec, notamment, une augmentation de 43,73% sur un an pour le simple exemple des pâtes premier prix. Le coût de la viande confirme cette tendance avec une hausse de 14% pour les steaks hachés, tout comme les huiles (+17,97%) ou le café (+16,56%).

Hausse des produits alimentaires : comment faire des économies ?

Alors que toutes les catégories d’aliments sont touchées, le prix des produits a fait un bond de 2,89% en avril selon le rapport mensuel de l’Institut IRI, spécialisé dans l’étude de la consommation, et l’inflation devrait atteindre 5,4% au mois de juin. Dans nos assiettes, la hausse des prix nous force à repenser notre mode de consommation et à chercher des astuces pour faire des économies.

Si certains Français ont décidé de réduire leurs dépenses en restreignant leur budget vacances, énergie ou loisirs, d’autres ont choisi d’appliquer de nouvelles habitudes. De nombreux consommateurs font ainsi le pari d’endiguer le gaspillage alimentaire, tout en privilégiant le fait maison. Plébiscitée durant la crise de 2008, cette méthode a déjà fait ses preuves et se veut également en phase avec les problématiques environnementales actuelles. Retrouvez, dans notre diaporama, les 5 astuces pour payer moins cher les produits alimentaires.

Privilégier le fait maison

1/5
Privilégier le fait maison

Se mettre derrière les fourneaux pour cuisiner des produits bruts aide à faire des économies sur son budget. Les plats industriels sont très chers et l’achat d’aliments transformés coûte plus d’argent que de préparer son repas soi-même. Cela vous permet parallèlement de stimuler votre créativité et d’améliorer votre santé.

Réduire le gaspillage alimentaire

2/5
Réduire le gaspillage alimentaire

Pour réduire le gaspillage alimentaire, il vous faut planifier à l’avance vos repas et les quantités nécessaires. Vous ferez des économies sans vous en rendre compte. Il vous est également possible de privilégier les dates courtes, mais aussi de vous tourner vers les produits vendus en vrac.

Comparer les prix entre les supermarchés

3/5
Comparer les prix entre les supermarchés

Entre hypermarchés, supermarchés, supérettes et hard discount, le choix de votre lieu d’achat est important. Si vous avez le temps de le faire, n’hésitez pas à comparer les prix entre ces différents endroits : de nombreuses économies sont possibles.

Voir la suite du diaporama

Préparer sa liste de courses

4/5
Préparer sa liste de courses

Avant d’aller faire vos courses, préparez la liste des produits dont vous avez besoin. Bon nombre d’achats sont réalisés de manière compulsive : en vous organisant, vous éviterez de céder à des envies impulsives.

Être attentif aux promotions

5/5
Être attentif aux promotions

Beaucoup de promotions sont disponibles directement en magasin. Soyez attentifs aux prospectus distribués et aux newsletters reçues, tout en jetant un œil aux prix affichés en magasin et aux offres proposées.