Vous souhaitez prolonger votre activité au-delà de l'âge légal et du taux plein afin d'augmenter votre pension de retraite ? Voici le nombre de trimestres que vous devez valider au minimum, en fonction de votre année de naissance.
Retraite : combien d'années faut-il encore travailler pour atteindre la surcote ?

Augmenter ses revenus, afin de ne pas trop perdre de pouvoir d’achat, une fois la retraite venue. Voici la raison qui pousse de nombreux Français à continuer le travail, au-delà de l’âge légal. La source d’inquiétude principale des Français quant à leur retraite n’est autre que la crainte de manquer d’argent. En effet, la pension de retraite est souvent bien inférieure aux revenus d'activité. La perte est évaluée à 25% en moyenne. Et ce, même lorsque le taux plein est atteint. "Fixé à 50% de votre salaire annuel moyen, le taux plein vous permet de ne pas subir de décote (vous n'aurez pas de minoration du montant). Pour cela, vous devez remplir une condition d'âge ou de durée d'assurance retraite (trimestres), qui varie selon votre année de naissance. Sinon, des dispositions spécifiques ouvrent également droit au taux plein", rappelle le Service public.

De quelle manière est-il alors possible d’obtenir une majoration sur votre future pension, nommée surcote ?

Retraite : les conditions pour bénéficier d’une majoration

Pour jouir d’une surcote, vous devez continuer de travailler au-delà de l’âge légal (fixé actuellement à 62 ans) et du nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite au "taux plein".

Vous devez donc :

  • avoir dépassé 62 ans
  • avoir validé le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite au taux maximum
  • continuer de travailler

Comme le détaille l’Assurance retraite, "chaque trimestre civil complet cotisé au-delà de vos 62 ans et du nombre de trimestres nécessaire pour obtenir une retraite au taux maximum augmente le montant de votre retraite de base".

Vous continuez également d’engendrer des points pour votre retraite complémentaire versée par l'Agirc-Arrco ou par l'Ircantec. Vous améliorez donc aussi son montant.

Quant au taux de majoration, notez que chaque trimestre de surcote accompli à compter du 1er janvier 2009 augmente votre retraite de 1,25%.

Combien de trimestres devez-vous alors dépasser pour profiter d’une surcote, selon votre date de naissance ? Le point dans notre diaporama.

Naissance en 1958, 1959, 1960

1/6
Naissance en 1958, 1959, 1960

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, vous devez justifier d'une durée d'assurance retraite d'au moins 167 trimestres (soit 41 ans et 9 mois). "Cette durée d'assurance est déterminée en prenant en compte tous les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez cotisé (régime général salarié, indépendant, libéral, agricole, fonction publique, etc.)", précise le Service public. 

Afin d’obtenir une surcote d’au moins 1,25%, vous devez donc valider au moins 168 trimestres. Soit 42 ans de durée d’assurance, au minimum.

Naissance en 1961, 1962, 1963

2/6
Naissance en 1961, 1962, 1963

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, vous devez justifier d'une durée d'assurance retraite d'au moins 168 trimestres (soit 42 ans). "Cette durée d'assurance est déterminée en prenant en compte tous les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez cotisé (régime général salarié, indépendant, libéral, agricole, fonction publique, etc.)", précise le Service public. 

Afin d’obtenir une surcote d’au moins 1,25%, vous devez donc valider au moins 169 trimestres. Soit 42 ans et 3 mois de durée d’assurance, au minimum.

Naissance en 1964, 1965, 1966

3/6
Naissance en 1964, 1965, 1966

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, vous devez justifier d'une durée d'assurance retraite d'au moins 169 trimestres (soit 42 ans et 3 mois). "Cette durée d'assurance est déterminée en prenant en compte tous les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez cotisé (régime général salarié, indépendant, libéral, agricole, fonction publique, etc.)", précise le Service public. 

Afin d’obtenir une surcote d’au moins 1,25%, vous devez donc valider au moins 170 trimestres. Soit 42 ans et 6 mois de durée d’assurance, au minimum.

Naissance en 1967, 1968, 1969

4/6
Naissance en 1967, 1968, 1969

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, vous devez justifier d'une durée d'assurance retraite d'au moins 170 trimestres (soit 42 ans et 6 mois). "Cette durée d'assurance est déterminée en prenant en compte tous les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez cotisé (régime général salarié, indépendant, libéral, agricole, fonction publique, etc.)", précise le Service public. 

Afin d’obtenir une surcote d’au moins 1,25%, vous devez donc valider au moins 171 trimestres. Soit 42 ans et 9 mois de durée d’assurance, au minimum.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.