Vous êtes nouveau retraité et vous apprêtez à remplir votre première déclaration avec ce nouveau statut ? Voici la liste des revenus à ne pas omettre.
Pension de retraite : 6 revenus qu'il ne faut pas oublier de déclarer

À l’instar des autres revenus, sauf exception, les pensions de retraite sont imposables. Vous devez donc les déclarer, quel que soit votre régime de retraite ou la forme de versements, indique le fisc.

Avant de lister les montants à ne pas omettre sur votre déclaration de revenus 2022, dont la campagne débutera en avril prochain, rappelons que depuis le 1er janvier 2019 et l'instauration du prélèvement à la source, "les pensions de retraite sont soumises à la retenue à la source. Le montant que vous percevez est donc un montant net de prélèvement à la source", peut-on lire sur le site des impôts.

Comme pour les salaires, les pensions de retraite jouissent d'un abattement forfaitaire de 10% plafonné à 3 912 € par foyer (pour les revenus 2021). Les montants étant déjà pré-remplis sur la déclaration des revenus (case 1AS ou 1BS), il vous suffit donc de les vérifier et de le corriger si besoin est.

Quels sont par ailleurs les sommes exonérées ?

Pension de retraite : les revenus à ne pas déclarer

Voici la liste des prestations qu’il est inutile d’indiquer sur votre déclaration de revenus, selon l’Administration fisacle :

  • L'allocation personnalisée d'autonomie
  • L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • L'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI)
  • Les allocations du minimum vieillesse
  • Les pensions de vieillesse versées par la Sécurité sociale dont le montant ne dépasse pas le montant de l'allocation aux vieux travailleurs salariés (AVTS) si les ressources du bénéficiaire ne dépassent pas le plafond de revenu fixé pour l'attribution de cette allocation
  • Certaines pensions militaires, pensions de guerre et assimilées, notamment la retraite du combattant
  • La retraite mutualiste des anciens combattants, dans la limite du plafond de la rente majorée par l'État
  • La prestation spécifique dépendance
  • La majoration pour assistance d'une tierce personne
  • Les pensions temporaires d'orphelin

En revanche, les revenus indiqués dans le diaporama ci-dessous doivent absolument figurer sur vos prochaines déclarations de revenus.

Les sommes versées par les régimes de retraite

1/6
Les sommes versées par les régimes de retraite

Vous devez vérifier les montants pré-remplis de vos pensions annuelles de retraite de base et complémentaires, versées par les régimes spéciaux ou par l'État.

Les prestations de retraite versées sous forme de capital

2/6
Les prestations de retraite versées sous forme de capital

Il s’agit des :

-Majorations pour charges de famille 

-Bonifications pour campagne de guerre : majoration de la pension attribuée aux anciens combattants

-Allocations supplémentaires versées par les régimes de retraite : allocations éducation, allocation décès, etc.

Les allocations versées à certains anciens combattants

3/6
Les allocations versées à certains anciens combattants

N’omettez pas de les indiquer.

Les allocations veuvages

4/6
Les allocations veuvages

Si vous percevez une pension de réversion, pensez à la déclarer.

Les rentes viagères

5/6
Les rentes viagères

-Celles versées dans le cadre d'un compte épargne retraite : PER, PERP, PREFON, contrat Madelon…

-Celles versées à titre gratuit reçues en vertu d'un acte de donation ou d'un testament

Les pensions et retraites des personnes à charge ou rattachées

6/6
Les pensions et retraites des personnes à charge ou rattachées

Ces revenus ne sont jamais pré-remplis, rappelle Bercy, il convient donc de ne pas oublier de les déclarer.

Comment se préparer pour bien vivre sa retraite ? Echangez gratuitement avec notre formatrice !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.