Cette technique destinée à dérober votre code confidentiel et votre carte bancaire est très répandue dans les fast-foods. Afin d'éviter de vous faire avoir, il existe quelques astuces comme le paiement sans contact ou le simple fait de cacher son code avec sa main quand on le tape.
Carte bancaire : les astuces pour éviter l'escroquerie du "vol dos à dos" Istock

Attention à cette arnaque à la carte bancaire en pleine expansion. C’est une technique d’escroquerie révélée par Ouest-France qui assure que 12 plaintes ont été déposées entre novembre 2018 et juin 2019 dans des chaînes de restauration rapide de la même chaîne dans la Manche, le Calvados et la Somme. Trois hommes ont réussi à dérober de l’argent à des usagers grâce à la technique du “vol dos à dos”

Le vol dos à dos en pleine expansion dans les fast-foods

Un stratagème qui nécessite deux escrocs et qui est également courant aux distributeurs automatiques de billets. En pratique, lorsque le client commandait son repas à une borne de restauration rapide, un des arnaqueurs retenait discrètement son code de carte bleue. Son complice lui dérobe ensuite la carte en se collant à lui derrière la borne d’achat ou en se mettant “dos à dos” de la victime, avant de retirer rapidement de l’argent grâce au code dérobé par le premier escroc. Le temps que la personne se rende compte du larcin, les escrocs ont déjà eu le temps de lui soustraire de l'argent liquide.

Ce stratagème avait permis à t rois escrocs du Nord de la France de dérober jusqu’à 14 000 euros. La technique a été mise à jour grâce aux caméras de surveillance. Un des trois arnaqueurs a d'ailleurs été interpellé et condamné à Coutance (Manche) ce mercredi 1er juin à un an de prison ferme sous bracelet électronique et à payer une amende de 1 450 euros.

Comme l’expliquait en 2020 20 Minutes, deux hommes avaient déjà été pris en flagrant délit en janvier 2020 au centre commercial Euralille dans un Burger King. L’un des deux escrocs avait été surpris en train de tenter de fouiller les poches d’un client attablé dos à lui. Cette technique est bien connue des pickpockets et consiste à coller sa chaise derrière celle de sa potentielle victime. Placé dos à dos, l’escroc en profite pour fouiller les poches de la veste de sa victime sur le dossier de la chaise afin de lui subtiliser un portefeuille ou une carte bancaire

Arnaque à la carte bancaire : privilégiez le sans contact

Face à la multiplication de ces arnaques, la gendarmerie appelle à la vigilance des usagers et recommande de cacher son code lorsqu’on le compose à une borne d’achat automatique ou lorsque l’on retire de l’argent dans un distributeur de billets.

Le vol dos à dos est en pleine expansion dans les fast-foods depuis déjà 2018. L’escroquerie “se limite essentiellement aux fast-foods où les voleurs peuvent s'approcher de leurs victimes aux bornes. Dans le département, on a arrêté trois ou quatre équipes en un an”, expliquait déjà au Parisien en 2019 Karine Lejeune, la colonelle de gendarmerie de l'Essonne.

“On peut limiter au maximum les risques avec un peu de vigilance ou en payant sans contact par exempl e. Sinon, comme à chaque fois d'ailleurs, il faut bien penser à cacher ses doigts quand on tape son code de sécurité”, rappelait la colonelle.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.