S'ils sévissent via les distributeurs de billets pour piller votre argent, les escrocs tentent aussi de dérober le code secret de votre application bancaire par téléphone. Voici leur mode opératoire.
Arnaque à la carte bancaire : si ce numéro appelle, ne décrochez pas !Istock

Soyez particulièrement vigilant, lorsque vous recevez des appels téléphoniques. Des malfrats s’attaquent en effet aux consommateurs par téléphone, pour tenter de dérober le code secret de votre application bancaire sécurisée. "Depuis quelques semaines, on constate une augmentation de ce type de fraude via Sécur’pass", déclare dans les colonnes de Challenges Matthieu Robin, chargé de mission banque et assurance au sein de l'UFC-Que Choisir. Selon l’Observatoire de la Sécurité des Moyens de Paiements (OSMP), ce fléau ne cesse de grandir depuis avril 2021. Leur dernier rapport, édité en août 2021, fait état de 1,2 million de ménages victimes d’une fraude à la carte bancaire. Somme dérobée : 473 millions d’euros en 2020.

Voici le nouveau mode opératoire dont vous devez vous méfier.

Arnaque à la carte bancaire : les aigrefins vous piègent via le numéro de votre banque

Ils vous contactent avec un numéro qui peut parfois être identique à celui de votre banque, en se faisant passer pour vos conseillers bancaires.

Pour installer un climat de confiance, ils vous informent que des opérations frauduleuses ont été repérées sur votre compte. Ils vous invitent dès lors à vérifier que vous en êtes bien toujours en possession de votre carte bancaire. Pour mettre un terme aux fausses transactions frauduleuses en cours, les voleurs vous demandent ensuite de valider la procédure via un SMS et votre application bancaire sécurisée (Sécur’pass, Sécuripass …) sur laquelle un code secret doit être rentré manuellement ou via une empreinte.

Or, en réalité, les escrocs effectuent un achat en ligne et vous incite à accepter le paiement avec le SMS et l'application. Ces confirmations de paiement sont possibles, car ces malfaiteurs ont au préalable acheté vos coordonnées bancaires sur le dark web. Ainsi, après validation, les sommes sont débitées sur les comptes bancaires des victimes.

Pour ne pas voir fondre votre bourse, ne validez jamais ce type d’opérations par téléphone.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.