La mise en place de distributeurs automatiques (DAB) sans contact pourrait, sous couvert d'autorisation des autorités bancaires, bientôt voir le jour en France. Sont-ils par ailleurs vraiment sécurisés ?
Distributeurs de billets sans contact : quels sont les risques ?IllustrationIstock
Sommaire

Retirer ou déposer de l’argent, sans composer votre code secret. Cette tâche sera bientôt possible, grâce aux distributeurs automatiques de billets (DAB) sans contact. "Il ne manque que le feu vert réglementaire des autorités bancaires", explique Grégoire Basquin, directeur commercial du fabricant américain Diebold Nixdorf, au Parisien. Une démonstration grandeur nature a d’ailleurs été réalisée mardi 8 septembre 2020 par visioconférence, devant plusieurs banquiers français.

Déjà commercialisés depuis un an dans divers pays, ces automates nouvelle génération présentent un grand avantage : plus besoin de taper son code secret ! En période de crise sanitaire, cela peut donc être fort utile.

"A travers notre application sécurisée téléchargée sur votre smartphone, vous pouvez à tout moment anticiper votre opération de retrait en DAB en choisissant le montant", indique Grégoire Basquin. Une fois le QR code généré, il ne reste plus qu’à le positionner devant le terminal du DAB pour retirer, en moins de 15 secondes.

L’application permet aussi, en plus des retraits, de déposer des espèces.

Distributeurs de billets sans contact : effectuez des retraits sans insérer votre carte

Ce système vous inquiète ? Une autre méthode s’offre alors à vous. Ces nouvelles machines sont en effet équipées d’un lecteur NFC pouvant lire une carte bancaire sans l’insérer.  "L’écran se transforme en clavier virtuel pour vous permettre de taper votre code PIN", détaille Le Parisien.

Qu’en est-il par ailleurs de la sécurité ? Ces nouveaux distributeurs sont-ils sans danger ?

Retrait DAB : des automates hautement sécurisés ?

Les paiements sans contact, qui ont d’abord engendré de la méfiance auprès des Français, sont désormais entrés dans les pratiques courantes. La pandémie de coronavirus a d’ailleurs fait exploser ce type de paiement, moins risqué sanitairement parlant. En sera-t-il de même avec ces nouveaux distributeurs ?

"Un dispositif crypte votre frappe pour éviter tout piratage, tandis que la caméra du distributeur vous permet de voir ce qui se passe dans votre dos. Si une personne s’approche un peu trop de vous, un message d’alerte s’inscrira sur l’écran", tente de rassurer le responsable logiciels de Diebold Nixdorf.

Ce n’est par ailleurs pas la seule mesure sécuritaire...

Distributeurs de billets : l’identité vérifiée via la reconnaissance faciale

Pour limiter les risques, une sécurité supplémentaire a été prévue. Le montant de votre retrait dépasse votre limite autorisée ? Vous pourrez alors obtenir en un seul clic l’autorisation d’un conseiller, qui vérifiera votre identité, durant les heures d’ouverture. Pour cela, il vous prendra en photo via la caméra incorporée à l’automate.

Comme le rapporte MoneyVox, ce type de distributeurs a déjà été déployé en Espagne, l’an dernier. Pour déjouer les leurres, le client doit bouger et pencher sa tête devant la caméra, avant que la photo ne soit prise.

Pour l’heure, nous ne savons pas encore les dates auxquelles ces nouveaux distributeurs pourraient être mis en service sur le territoire.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.