Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a annoncé mardi que les femmes sont désormais autorisées à intégrer les sous-marins français. Les pionnières entreront en formation l'année prochaine pour rejoindre les équipages dès 2017. L'occasion de revenir sur les professions qui sont à l'heure actuelle toujours interdites aux femmes en France.
Croque-mort, sous-officier CRS… des métiers encore interdits aux femmes

Les femmes autorisées dans certains sous-marins

Jean-Yves Le Drian a levé mardi une interdiction qui était jusqu’à présent faite aux femmes : embarquer à bord des sous-marins de l’armée française. Mais cette mesure ne s’applique pas à tous les navires submersibles.

En effet, seuls les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) sont concernés. La raison : ce seraient les seuls à disposer d’un habitacle suffisamment grand pour que l’on puisse y créer des dortoirs féminins.

Croque-mort, un métier trop indélicat pour les femmes ?

Dans la pratique, de nombreuses femmes exercent le métier de croque-mort. Pourtant, une loi désuète, mais toujours en vigueur ne les y autorise pas. Pour le comprendre, il faut revenir à l’époque où l’on a donné le nom de "croque-mort" aux employés des pompes funèbres : pour s’assurer que le mort l’était bel et bien, il était d’usage  de croquer son orteil.

Or, on pensait alors qu’une telle tâche était trop peu délicate pour être effectuée par une femme.

Sous-officier CRS, un métier encore interdit aux femmes

Si les femmes peuvent intégrer la gendarmerie mobile (CRS), un poste leur est toutefois défendu au sein de cette compagnie : celui de sous-officier.

Pas de femmes dans la Légion étrangère non plus

Alors qu’aucune disposition n’interdit aux femmes d’intégrer la Légion étrangère, dans les faits aucune n’en fait partie. La faute notamment à un fort taux de sélection avant d’engager de nouvelles recrues (un candidat sur dix a été engagé en 2012). Des femmes y servent toutefois, mais en la qualité  d’officiers ou sous-officiers, c’est-à-dire "cadres du régime général affecté à la Légion".

À ce titre, elles peuvent porter le béret de l’institution, mais pas les autres attributs.

Certains secteurs du bâtiment des travaux publics interdits aux femmes

La loi interdit aux femmes d’exercer certains métiers qui les exposeraient à des produits toxiques. Mais dans la pratique, certaines femmes ont quand même des professions qui les exposent à une certaine toxicité.

Avant le 13 juillet 1965, les femmes avaient besoin d’une autorisation pour travailler

Si tous les métiers ne sont pas ouverts aux femmes aujourd’hui en France, rappelons qu’avant le 13 juillet 1965, aucuns ne l’étaient si celles-ci n’avaient pas l’autorisation de leur époux. Avant cette date, les femmes devaient en effet demander la permission à leur mari pour travailler, avoir un compte en banque ou gérer leurs biens.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.