La carte bancaire constitue, peut-être, le moyen de paiement préféré des Françaises et des Français. Pratique, sécurisée… elle répond à maints besoins. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'elle ne peut pas être améliorée !
Cartes bancaires : ces changements auxquels il faut se préparerIstock
Sommaire

Attention, votre carte bancaire change ! Pour le mieux, sans doute, mais il va tout de même apprendre à se faire à ces bouleversements qui, pour certains, ont même déjà débuté. Force est de constater, en effet, qu’ils concerneront tout ou partie des Françaises et des Français… la carte bleue constituant l’un des moyens de paiement préférés des résidents de l’Hexagone. Comme le rappelle la banque en ligne Boursorama sur son site d’information, 60% des opérations ont été réalisées à l’aide d’une carte en 2019, ce qui représentait 9% de plus qu’en 2018. Pandémie oblige, la dynamique ne s’est pas vraiment tassée depuis.

Deux changements importants sont donc à attendre, poursuit la plateforme bancaire. L’un d’entre eux pourrait rapidement s’avérer indispensable : il porte sur la sécurité de ce mode de paiement tant répandu dans l’Hexagone. Les tentatives de fraudes sont nombreuses, particulièrement pendant les périodes de fêtes ou au lendemain de celles-ci, rappelle L’Echo Républicain et cette amélioration devrait permettre de mieux protéger les Françaises et les Français habitués des paiements en ligne.

Carte bancaire : à quoi ressembleront les nouveaux cryptogrammes ?

Très concrètement, c’est du côté des cryptogrammes que s’observent d’ores et déjà les principaux changements. Ces trois petits chiffres inscrits au dos de votre carte bancaire s’offrent un tout nouveau look, puisqu’il en existe d’ores et déjà des versions dynamiques. Parce qu’ils changent régulièrement, cette nouvelle version des cryptogrammes rend plus complexe l’usurpation de votre carte pour réaliser des opérations en ligne.

Carte bancaire : de nouvelles cartes plus vertes en chemin !

Les nouvelles cartes bancaires équipées de cryptogrammes dynamiques affichent un petit écran à leur dos. Celui-ci est alimenté par une batterie spécifique, poursuit Boursorama, capable de durer jusqu’à quatre ans environ et qui fonctionne sur la même base technologique que ne le fait déjà le paiement sans contact. Le cryptogramme est donc modifié toutes les heures.

Pour autant, ce n’est pas l’unique transformation qu’il faille attendre : des cartes plus écologiques se préparent. Il s’agit cette fois de répondre aux problèmes environnementaux qu’engendre la production de ces petites lamelles de plastiques, dans lesquelles ont retrouve plusieurs métaux précieux comme le cuivre. Dorénavant, certains établissements bancaires proposent à leurs clients - pour peu qu’ils aient opté pour un investissement responsable - de rapporter leurs cartes bancaires afin qu’elles soient recyclées… et puissent permettre d’en fabriquer de nouvelles.

Banque : l’autre changement que réserve 2022

Malheureusement, 2022 ne s’accompagne pas que de changements appréciables. Il va en effet, rappelle Presse-Citron sur son site, falloir s’attendre à des hausses de prix pour les consommateurs. En cause ? L’augmentation des frais pratiqués par les banques. L’association nationale de défense des consommateurs et usagers publiait récemment une étude évoquant les principaux pôles de dépense pour les prochains mois. Elle parle, entre autres  éléments, d’une “augmentation des coûts des cartes, notamment celle à débit immédiat”, de 1,3%. Il faudra aussi s’attendre à une forte progression (+ 2,4%) des frais de tenue de compte ainsi que des frais de retrait au distributeur automatique de billets. A bon entendeur…

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.