Les détournements de chèques ont augmenté en 2020. Voici comment ne pas tomber dans le piège des escrocs.
Arnaque au chèque : ce geste simple vous sauvera à tous les coupsIllustrationIstock

Gare aux fraudes ! Si "l’écosystème français est un des plus sûrs et les plus efficaces en Europe" en matière de sécurité de paiement, selon le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, les détournements de chèques et des paiements en ligne par carte ont tout de même progressé. Le rapport de l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, publié le 6 juillet dernier, le démontre.

En effet, en 2020, la fraude sur ces moyens de paiements était de 0,088%, contre 0,066% en 2019."Cette progression résulte d’une baisse de la fraude en volume (-2%) mais qui est bien plus limitée que la baisse de l’utilisation du chèque (-25% en valeur). Pour la troisième année consécutive, le chèque est le moyen de paiement le plus fraudé en montant mais aussi en valeur absolue. Le chèque représente 42% en valeur, devant la carte à 37% alors que les paiements par chèque sont significativement moins importants", détaille François Villeroy de Galhau.

Dans le détail, 60% de ces filouteries au chèque concernent des dépôts sur les comptes de chèques volés, falsifiés ou détournés, via des intermédiaires complices ou victimes.

Arnaque : n’encaissez jamais un chèque qui ne vous est pas destiné

Une personne vous demande d’encaisser un chèque à sa place afin de la dépanner et de lui virer la somme équivalente ? Surtout, n’acceptez pas. Le chèque, volé ou non approvisionné, sera refusé par votre banque, quelques jours après son dépôt. Vous risquez ainsi d’avoir des frais d’incident, et de perdre la somme que vous avez déjà retiré ou viré à votre interlocuteur, en qui vous aviez confiance.

D’ailleurs, comme l’assure Julien Lasalle, porte-parole de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, encaisser "un chèque qui ne vous est pas destiné est illégal et le risque d’escroquerie est élevé". Vous êtes victime d’une fraude de ce type ? Portez plainte auprès des forces de l’ordre.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.