Dès le 1er novembre 2021, de nouveaux équipements auto vont devenir obligatoires pour circuler dans 48 départements situés dans des zones montagneuses. Quels sont ceux qui sont autorisés par la Loi Montagne II ?
Pneus hiver obligatoires : pouvez-vous vous contenter de chaînes sur vos pneus d'été ?IllustrationIstock

Votre véhicule devra peut-être bientôt être chaussé d’équipements adéquats pour affronter l’hiver. À partir du 1er novembre et jusqu’au 31 mars, les pneus hiver seront en effet obligatoires pour circuler dans 48 départements français. À l’origine de cette évolution du Code de la route, la loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagnes (Loi Montagne II) du 28 décembre 2016, adoptée l’an dernier. Cette mesure sera reconduite chaque année. Habitants et touristes devront s’y soumettre, car l’un des objectifs de la loi est de limiter les comportements dangereux de certains automobilistes. S’ils ne disposent pas d’un équipement adéquat en rejoignant les stations de ski, ils pourraient en effet causer des accidents ou produire des embouteillages importants.

Selon le décret d’application de la loi, il revient aux préfets de département d’établir une liste des communes concernées par cette coercition, après avis du comité de massif.

Pneus hiver obligatoires : des chaînes sont-elles suffisantes ?

Le texte de loi stipule que pour assurer une bonne maîtrise du véhicule et garantir votre sécurité, les quatre roues de votre voiture doivent être équipées de pneus neige. Toutefois, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez :

  • Choisir des pneus hiver aussi nommés "pneus neige", comportant le marquage 3PMSF et/ou M+S. Attention néanmoins, les pneus portant uniquement cette dernière appellation ne sont tolérés qu’au jusqu'au 1er novembre 2024.
  • Opter pour des pneus "quatre saisons". Rappelons toutefois que face à un enneigement important ou du verglas, l’utilisation de pneus hiver demeure fortement préconisée.
  • Conserver vos pneus été, à condition d’équiper votre véhicule de "dispositifs antidérapants amovibles", de type chaînes ou chaussettes.

"Si dans le cadre de leur travail, les automobilistes sont amenés à aller dans ces départements où c'est obligatoire, il faut partir sur quatre pneus hiver. Par contre, pour une clientèle qui va en station deux à trois fois par mois, partez sur des chaînes, soit textile, soit métallique", recommande Stéphane Léon, directeur d'un centre Point S dans les colonnes de BFMTV.Les contrevenants risquent une amende de 135 euros et une immobilisation du véhicule.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.