D'ici à mai 2022, de nouveaux équipements de sécurité vont devenir obligatoires. Feront-ils sensiblement augmenter les prix ? Le point.
Boîte noire, avertisseur de somnolence... Tout ce qu'on va vous imposer en voiture

Améliorer la sécurité routière. Voici l’objectif de l’Union Européenne, qui multiplie les mesures sur le vieux continent. Pour exercer un meilleur contrôle au sein de l’Europe, l’instauration d’un permis virtuel dématérialisé pour toute la zone euro était d’ailleurs récemment au centre des débats. Cette mesure devrait permettre aux forces de l’ordre de mieux cerner les chauffards, hors de leur pays de résidence.

En 2019, selon les données de l’Insee, le nombre de décès après un accident de la route s'élève à 50 pour un million d'habitants, contre 51 pour un million d’habitants pour l’ensemble de l’Union européenne à 27.

Afin de réduire ce chiffre et de mieux protéger les cyclistes et les piétons, les députés européens ont donc approuvées de nouvelles règles le 16 avril 2019.

Auto : de nouveaux systèmes de sécurité dès mai 2022

À partir de mai 2022, de nouveaux systèmes de sécurité seront ainsi obligatoires pour les nouveaux modèles automobiles. Deux ans plus tard, soit en mai 2024, ils concerneront aussi les modèles déjà existants. Les députés européens ont indiqué qu’il ne devrait pas y avoir "de hausse sensible des prix pour les consommateurs".

"Cette législation va permettre de sauver des milliers de vies dans les années à venir. Notre priorité a toujours été la sécurité des usagers de la route, notamment des plus vulnérables" a déclaré la rapporteure du Parlement, Róza Thun, dont l’Argus se fait l’écho. Un dispositif controversé permettra notamment de mieux comprendre les accidents de la route.

Au total, 9 équipements seront nécessaires. Certains vous faciliteront la conduite. Quels sont-ils ? Découvrez-les dans notre diaporama ci-dessus.

Système d’adaptation intelligent de la vitesse

1/9
Système d’adaptation intelligent de la vitesse

Grâce à cet équipement, basé sur les cartes et les panneaux de signalisation, le conducteur est prévenu lorsqu’il est en excès de vitesse. Il peut dès lors l’adapter à celle autorisée par le code de la route. En plus d’éviter de vous faire flasher et de vous voir infliger une amende, vous ne mettrez personne en danger. L’Union européenne estime qu’il pourrait réduire le nombre de décès sur les routes de 20 %.

Avertisseur de somnolence et de perte d’attention du conducteur

2/9
Avertisseur de somnolence et de perte d’attention du conducteur

La fatigue ou le manque de sommeil peuvent détourner votre attention de la route. Ce dispositif vous aidera donc à rester concentrer et à vous arrêter si nécessaire. Des accidents pourront ainsi être évités. 

Reconnaissance avancée de distraction du conducteur

3/9
Reconnaissance avancée de distraction du conducteur

SMS, appels, enfants… En conduisant, divers événements extérieurs peuvent vous distraire. Grâce à cet outil, vous resterez focus sur la route. Vous serez rappelé à l’ordre dès que vous détournerez trop longtemps votre regard de la route.

Signal de freinage d’urgence sous forme de signal lumineux

4/9
Signal de freinage d’urgence sous forme de signal lumineux

Pour indiquer aux usagers situés derrière le véhicule le freinage brusque du conducteur, un signal lumineux apparaîtra. De nombreux accidents devraient ainsi être évités.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.