Qu'un constat amiable soit réalisé ou non, il est primordial de déclarer un accident à son assurance auto afin de bénéficier d'un remboursement. On distingue d'ailleurs principalement deux cas : les accidents responsables et les accidents non responsables.
©iStockIstock

Assurance auto : les frais couverts en cas d’accident responsable

Publicité

Dans le cas d'un accident responsable, le remboursement des dégâts matériels et corporels va principalement dépendre des garanties prévues par votre contrat d'assurance auto. Avec une assurance au tiers ne couvrant que la responsabilité civile, seuls les dommages causés à un tiers sont couverts.Si vous bénéficiez d’une assurance auto tous risques ou avec des garanties plus importantes, les dommages dont vous êtes victimes pourront éventuellement aussi être indemnisés. Pour le déterminer, il faudra déclarer l’accident et se référer à son contrat. En fonction de la valeur du véhicule, des conditions générales d'assurance et des éventuelles exclusions de garantie, l’assurance pourra couvrir différents frais.

Publicité

Assurance auto : le remboursement en cas d’accident non responsable

Dans le cas d'un accident non responsable, on distingue deux cas de figure. Si le conducteur responsable de l'accident est connu et assuré, votre assurance prendra en charge l'indemnisation automatiquement, et ce, pour le compte de la compagnie d'assurance de l'auteur de l'accident. Pour accélérer les procédures, il est d'ailleurs primordial de réaliser un constat amiable.Si le conducteur n'est pas identifié ou assuré, tout va dépendre de votre contrat d'assurance auto. La souscription d'une garantie dommage tous accidents ou d'une garantie dommages collision est généralement indispensable pour faire face à ces cas de figure.