Comme tous les automobilistes, le jeune conducteur est dans l’obligation de souscrire une assurance auto. Mais selon l’assurance jeune conducteur souscrite, il ne profite pas des mêmes garanties.

L’assurance jeune conducteur au tiers

En France, un jeune conducteur comme un automobiliste chevronné a l'obligation d'être assuré au moins au titre de la responsabilité civile. Pour cela, il est nécessaire de souscrire au minimum une assurance auto au tiers. Cette formule d'assurance jeune conducteur est celle qui offre le moins de garanties. Elle prend uniquement en charge les dommages corporels et matériels que l'automobiliste est susceptible d'infliger à un tiers lors d'un accident responsable. Raison pour laquelle cette formule ne vous couvre pas contre les dommages de la voiture en cas d'accident responsable, le vol, le vandalisme ainsi que l'incendie notamment. Elle offre cependant l’avantage d’être la solution la plus économique.

L’assurance auto tous risques

Publicité
Pour profiter d’une assurance jeune conducteur offrant davantage de garanties, il est possible d’opter pour une assurance tous risques. Si la couverture dépend de chaque contrat, cette assurance auto offre l'avantage de protéger l'automobiliste contre presque tout, et ce, qu'il soit responsable ou non en cas de sinistre. Rien n’empêche non plus le jeune conducteur d’opter pour une formule intermédiaire et de souscrire des garanties complémentaires, comme l'assistance, le bris de glace, les dommages tous accidents ou encore le vol.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet