Bien des Français s'insurgent en découvrant que d'autres toucheraient plus de 1000 euros de retraite sans jamais avoir travaillé. Il y a de quoi s'étonner d'une telle information, puisque c'est factuellement impossible. Explications.
Peut-on vraiment toucher plus de 1000 euros de retraite sans avoir travaillé ?Istock

"Une honte", assène sobrement l'une des internautes qui a commenté la publication. Comme plusieurs milliers de Françaises et de Français, elle s'insurge après avoir appris combien gagnaient supposément les étrangers en âge de prétendre à la retraite en France. Ces derniers, d'après l'auteur du texte partagé plus de 5 300 fois sur Facebook, n'auraient d'ailleurs jamais travaillé sur le sol de l'Hexagone... Mais percevraient tout de même 1157 euros chaque mois.

Plus étonnant encore, peut-être, l'internaute à l'origine de cette publication affirme que l'information est sourcée : il en attribue le crédit à l'Agirc-Arrco, l'un des principaux organismes en charge de la gestion des retraites complémentaires pour les salariés du privé.

"1157 euros pour les étrangers n'ayant jamais travaillé […] 1157 euros de retraite sans avoir cotisé ni même travaillé en France ! Toute personne qui débarque en France, sans même jamais y avoir mis les pieds, peut prétendre, si elle a 65 ans ans, à 709 euros de retraites par mois, ou même 1157 euros si elle vit en couple", écrivait l'internaute en mai, indique Libération. Le visuel de cette publication, qui n'est plus accessible sur le site de Mark Zuckerberg, précisait d'autres éléments, poursuit le service de fact-checking de l'AFP. "Confirmation : 1 157 euros de retraite pour les étrangers n'ayant jamais travaillé !!!! Information de l'Agirc et l'Arrco", pouvait-on lire alors.

Peut-on vraiment percevoir 1157 euros de retraite sans travailler ?

Le fait est, cependant, que ces propos sont factuellement faux. Bien évidemment, la France dispose d'aide concernant y compris les étrangers en âge de prétendre à la retraite, mais elles ne leur sont pas spécifiques. Et n'atteignent pas ces montants, souligne encore l'AFP.

Autre détail important : les soutiens financiers accordés à ces individus ne constituent pas une retraite, mais une allocation. Sans avoir cotisé, il n'est pas possible de toucher une retraite. "Seules les personnes qui ont exercé une activité salariée dans les entreprises privées obtiennent des droits à une retraite complémentaire en contrepartie des cotisations versées", déclare d'ailleurs l'Agirc-Arrco, contactée par l'agence. Elle dément être à l'origine du message, ainsi que l'affirme pourtant la publication virale.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.