100 euros de prime de rentrée : êtes-vous concerné ?
Le Parlement a adopté le 3 août 2022 un projet de loi sur le pouvoir d'achat. La création d'une prime de a fait l'objet de vifs débats entre l'Assemblée Nationale et le Sénat. Qui en sera bénéficiaire ? La liste.

Bientôt 100 euros de prime ? Le gouvernement avait annoncé, en juin 2022 qu’une aide serait versée aux bénéficiaires des minima sociaux. Alors que le Parlement a adopté le 3 août 2022 un projet de loi sur le pouvoir d’achat, le projet de loi de finances rectificatives (PLFR), encore en débat au Sénat, introduit quant à lui une prime d'activité exceptionnelle de 100 ou de 150 euros.

En effet, aucune précision supplémentaire n’a été encore transmise. Le montant exact doit être confirmé par décret. Pour l’heure, le gouvernement s’est engagé sur 100 euros. En revanche, 50 euros pourraient être ajoutés par enfant, indique le site Handicap.fr.

Cette mesure est justifiée par l’inflation des prix du carburant, de l’énergie et de l'alimentation. En ce sens, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a informé qu’elle sera versée probablement “courant Septembre” pour aider au plus vite les Français.

Qui sont les bénéficiaires de la prime d’activité ?

Longtemps débattue, cette aide exceptionnelle a fait l’objet cette semaine d’un amendement de la part de certains sénateurs. Ils souhaitent une majoration à 150 euros, et   recentrer l’aide sur les travailleurs pauvres plutôt que sur les bénéficiaires de prestations sociales.

Gabriel Attal, ministre des Comptes publics, s'est exprimé à ce sujet : “J'entends le souhait d’aider les gens qui travaillent dur. Mais votre disposition va retirer le bénéfice de l’aide à 4 millions de foyers pauvres » rapporte le site Les Démarches Administratives.

Il aura fallu la constitution d’une commission mixte paritaire pour que le Parlement s’accorde finalement sur les bénéficiaires. Qui sont-ils ? Le diaporama ci-dessous les présente sur la base d’informations perçues par Démarches Administratives. 

Les bénéficiaires de la prime d’activité

1/6
Les bénéficiaires de la prime d’activité

Les bénéficiaires de la prime d’activité devront être concernés par cette prime de rentrée.

Les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés

2/6
Les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés

Les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) devraient être concernés par cette prime de rentrée d'au moins 100 euros. 

Les bénéficiaires du RSA

3/6
Les bénéficiaires du RSA

La prime de rentrée devrait concerner les bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA).

Voir la suite du diaporama

Les Français bénéficiaires des APL

4/6
Les Français bénéficiaires des APL

La prime de rentrée de 100 euros devrait être accordée aux Français bénéficiaires des APL (Aides personnalisées au logement).

Les étudiants boursiers

5/6
Les étudiants boursiers

Les étudiants boursiers pourraient bien être également concernés par cette prime de rentrée.

Les personnes âgées précaires

6/6
Les personnes âgées précaires

La prime de rentrée de 100 euros minimum pourrait être accordée aux personnes âgées précaires.