Pour beaucoup de Français, le mois de septembre rime moins avec la rentrée qu'avec le retour des impôts. Voici quelques astuces afin de rendre le retour de vacances moins douloureux…
Impôts : 3 astuces pour payer moinsIstock

C'était la "bonne" surprise de l'été. La TVA a rapporté à l'Etat davantage que ne le pensait Bruno Le Maire - plus que l'été dernier, en vérité, rapporte le quotidien Les Echos. Cela signifie, explique-t-il, que la consommation reprend malgré la crise. Pour les contribuables, c'est aussi un impôt incompressible. De quoi grever un peu plus le portefeuille déjà malmené des Françaises et des Français, donc ? Fort heureusement pour eux, souligne Le Revenu, il existe parfois des moyens pour alléger la facture globale. Et l'hebdomadaire spécialisé de lister une série de mesures à prendre pour, "facilement" minorer son impôt total. Explications.

Dans bien des situations, les parents peuvent bénéficier d'un petit coup de pouce de l'administration fiscale. Et pour cause ! En dépit de toute l'affection qu'on leur porte ; les enfants peuvent, parfois, représenter une charge sur le plan financier. C'est souvent vrai quand ils sont jeunes et qu'il faut les nourrir, les loger et les blanchir… Mais cela peut aussi être le cas plus tard : il arrive parfois que le fils prodigue revienne à la maison après une série de déboires.

Ce genre de situation, juge le fisc, peut justifier une aide financière.

Dans quelle situation le retour d'un ou d'une enfant adulte permet-il de bénéficier d'une aide ?

Pour pouvoir y prétendre, cependant, il convient de remplir un certain nombre de critères : votre enfant doit être resté chez vous toute l'année durant et ne pas être en mesure de subvenir à ses propres besoins. Pour autant, si d'aventure vous ne l'avez pas hébergé une année complète, sachez tout de même qu'il est possible de déduire une partie des frais. "Le montant est limité au prorata du nombre de mois concernés (tout mois commencé est compté)", écrivent nos confrères. Naturellement, vous devrez déclarer la somme déduite comme un revenu.

En tout et pour tout, pour une année complète, il est possible de déduire jusqu'à 3 535 euros.

Investissez dans une Location Meublé Non Professionnel (LMNP) et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.