Mauvaise nouvelle pour ceux qui paient en liquide, les distributeurs de billets se font de plus en plus rares. Certaines villes sont particulièrement concernées.
Distributeur de billets : leur nombre continue de baisserIstock

La tendance semble se confirmer depuis maintenant plusieurs années. Le nombre de distributeurs automatiques de billets (DAB) baisse peu à peu. "Fin 2020, l'Hexagone comptait 48.710 automates, en recul de 1610 par rapport à la même date un an plus tôt", rapportait Le Figaro à la date du 16 juillet dernier. 

Selon leur taille, toutes les communes de l'Hexagone ne sont cependant pas impactées de la même manière par le phénomène. Les villes de plus de 10 000 habitants sont ainsi les plus touchées. Selon le quotidien national, le nombre d'automates y a baissé de 3,6% en 2020. 

Dans les villes de moins de 5 000 individus, le recul est moins marqué (-2,3 %) tout comme dans les villages (-2,8%). D'un point de vue plus tangible, "27 communes ont perdu leur accès à un DAB en 2020". 

Distributeurs de billets : comment expliquer leur disparition ?

La Banque de France tente de son côté de se montrer rassurante. "99% de la population métropolitaine âgée de 15 ans et plus résident soit dans une commune équipée d'au moins un automate, soit dans une commune située à moins de quinze minutes en voiture de la commune équipée la plus proche", assure ainsi l'organisme dans un rapport publié le 16 juillet 2021. L'implantation des DAB demeure donc toujours forte sur l'ensemble du territoire.

Depuis le début de la crise sanitaire, les Français ont tendance à utiliser de moins en moins d'argent liquide."En raison des confinements puis de la limitation des contacts physiques, l'utilisation des espèces a fortement reculé et les retraits avec (-15% à partir de mars 2020, date du premier confinement)", fait ainsi remarquer France Info. Dans le même temps, le recours aux moyens de paiement sans compact a lui explosé sous l'effet de la pandémie de coronavirus.

Vidéo : Fin du ticket de caisse : pourquoi vous devez-vous en méfier ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.