Après la fin de l'été et à l'approche de la Toussaint, les arnaques se multiplient. Certaines pourraient d'ailleurs vous délester de plusieurs milliers d'euros… Retour sur ces escroqueries tantôt (très) onéreuses et parfois même dangereuses !
Istock

Les arnaques de la rentrée : l'isolation des combles à un euros

Depuis la mise en place du dispositif subventionné, c'est presque devenu un marronnier. Les arnaques à l'isolation des combles font légion, rapporte le quotidien Les Echos. "Les fraudes se sont accélérées cette années", assurent d'ailleurs les équipes de la Fédération française du bâtiment (FFB), dans les colonnes du journal. Au total, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) comptabilise une hausse de 20% des plaintes par rapport à l'année passée.

En apparence, ce n'est pas l'arnaque la plus coûteuse : les escrocs qui usurpent le dispositif sont essentiellement réglés par les aides à la rénovation énergétique mises en place par l'Etat. En pratique, les victimes n'ont donc pas à débourser plus d'un euro. La fraude n'est pas indolore pour autant. "Les ménages paient 1 euro sans avoir conscience que leur maison peut flamber si des fils électriques non protégés sont noyés dans un flocage d'isolant fait n'importe comment", alarme la FFB. Souvent, note le quotidien, les travaux sont bâclés. Les chantiers ne sont pas déclarés et le risque d'incendie est réel.

Cette arnaque est d'autant plus courante cette année que certaines des primes "coup de pouces" à la rénovation énergétique devraient être rabotées à partir de 2020. Les Françaises et les Français cherchent donc à en profiter dès à présent. 

Dans le détail, l'isolation des combles à 1 euros et subventionnée à hauteur de 20 euros par mètre, pour les ménages modestes. Pour les autres les aides ne sont "que" de 10 euros.  Elles visent à couvrir la quasi-intégralité du coût des travaux, sachant qu'après isolation les pièces ne sont plus habitables.

Les escrocs s'attaquent essentiellement aux ménages qui ne sont pas considérés assez modestes pour bénéficier des subventions. Ils proposent donc une isolation bâclée que les 10 euros d'aides pourront couvrir intégralement. Non sans risques…

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.