Le contrat d'assurance habitation est indispensable pour se protéger contre bons nombres de sinistres et obligatoire pour tous les logements. Il permet d'être indemnisé en cas de dommages imprévus.
Assurance habitation : quelles garanties pour protéger son logement ?Istock

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires. Son absence peut entraîner une rupture du contrat.  Les copropriétaires doivent eux au moins souscrire une assurance responsabilité civile envers la copropriété, les voisins et tiers ainsi que les éventuels locataires. En effet, dans le cas d’une copropriété, c’est au syndic de prendre une assurance qui couvre la totalité des bâtiments les parties communes comme privatives, ainsi que, la plupart du temps, des aménagements dans les appartements.

En moyenne en France, un foyer consacre 214 euros par an pour assurer son logement. Mais il existe de grandes disparités. Le montant dépend évidemment de plein de facteurs, comme la nature du logement, sa taille et les biens à assurer. En Ile-de-France, elle monte à une moyenne de 231 euros par an pour un appartement et 311 euros pour une maison.

Des assurances multirisques 

La plupart des assurances habitation sont dites multirisques, car elles couvrent plusieurs sinistres potentiels. Certaines couvertures sont obligatoires comme :

  • Des incendies-explosions, des garanties qui comprennent aussi la plupart du temps les dégâts causés par la foudre ou en tentant d’éteindre un feu
  • Des dégâts des eaux, qui indemnisent les dommages, mais pas la cause du sinistre
  • Des catastrophes naturelles. Une catastrophe naturelle est définie par "l'intensité anormale d'un agent naturel" et concerne les biens dont "les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n’ont pu empêcher leur survenance ou n’ont pu être prises".
  • De "catastrophes technologiques" c’est-à-dire causées par un site industriel classé Seveso, un stockage de produits dangereux ou encore un transporteur de produits dangereux. Elle n’inclut toutefois pas le risque atomique.
  • Des actes de terrorisme ou d'attentats.

D’autres sont facultatives à l’instar :

  • Du vol / vandalisme
  • Des bris de glace pour les fenêtres, baies vitrées…
  • Les "dommages ménagers", qui couvrent les dommages consécutifs à un excès de chaleur sans qu'il y ait incendie.

Ces garanties concernent la maison ou appartement et les biens à l’intérieur, mais aussi des dépendances sur dur, les garages et les cages, des aménagements immobiliers, les clôtures et murs de soutènement, les vérandas ou encore la quote-part des parties communes si vous êtes copropriétaires. À l’inverse, les bâtiments en cours de construction ne sont pas concernés, ni les vérandas si elles ne sont pas déclarées au préalable. Les installations d’éclairage ou de loisirs, abris de jardin et canalisations extérieures sont également exclus.

Comment choisir son assurance habitation

Sociétés d’assurances, agents généraux d’assurance, courtiers, banques : beaucoup d’organismes peuvent proposer des assurances habitation. Le meilleur moyen de trouver la bonne offre au meilleur prix est de comparer.

Pour cela, il existe de nombreux comparateurs en ligne. Des assureurs comme Axa proposent également de faire un devis assurance habitation en ligne Axa. Certains devis sont même spécialisés en devis assurance habitation locataire.

GRATUIT, simple et rapide : Trouvez le bien immobilier pour investir ou habiter

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.